VIDEO. LOSC: Lille explose Nîmes et pose un pied et quatre orteils en Ligue des champions

FOOTBALL Vainqueur dimanche à domicile de Nîmes (5-0), le club nordiste a consolidé sa deuxième place et garde six points d'avance sur Lyon à quatre journées de la fin

Francois Launay

— 

Les Lillois ont déroulé dimanche contre Nîmes (5-0)
Les Lillois ont déroulé dimanche contre Nîmes (5-0) — PHILIPPE HUGUEN / AFP
  • Lille se rapproche de la Ligue des champions grâce à son succès dimanche à domicile contre Nîmes (5-0).
  • Deuxième de Ligue 1, le club nordiste compte six points d’avance sur Lyon (3e) à quatre journées de la fin.
  • Les Nordistes iront d’ailleurs le 5 mai à Lyon pour tenter de valider définitivement leur qualification directe en Ligue des champions.

On a beau se creuser la tête, refaire quinze fois les calculs dans nos têtes, échafauder les scénarios du pire, on ne voit vraiment pas comment Lille ratera la Ligue des champions la saison prochaine.

Large vainqueur dimanche à domicile (5-0) de Nîmes, le club nordiste a consolidé sa deuxième place, soigné sa différence de buts et repris six points d’avance sur Lyon (3e) à quatre journées de la fin en vue d’une qualification directe en Ligue des champions.

Même une défaite à Lyon ne serait pas rédhibitoire

Si le Losc se déplace dimanche 5 mai sur la pelouse de l’OL (3e) pour une sorte de finale pour la deuxième place, les Nordistes gardent une marge énorme sur leur concurrent direct.

Avec une meilleure différence de buts (+ 31 contre + 15), une immense confiance en eux avec une seule défaite lors des quinze derniers matchs de Ligue 1 et un calendrier favorable en fin de saison (réceptions de Bordeaux puis d’Angers et déplacement à Rennes), les Nordistes peuvent même se permettre de s’incliner la semaine prochaine dans le Rhône sans tout remettre en cause.

Mais ce n’est pas vraiment le genre de la maison. « Ce n’est pas fini. Le match à Lyon sera très important. Si on gagne, c’est fini », assure José Fonte, le capitaine lillois, prêt pour un dernier coup de collier. Même s’il faudrait désormais une catastrophe pour ne pas voir le club nordiste sur la piste aux étoiles la saison prochaine.

« C’est un magnifique parcours qu’il faut rendre exceptionnel »

« C’est à la fois confortable et agréable. On a 68 points soit une moyenne de deux points par match. C’est un magnifique parcours qu’il faut rendre exceptionnel en faisant une grande performance à Lyon dimanche. J’ai dit à mes joueurs qu’ils tenaient quelque chose grâce à eux mais que ce n’était pas fini et qu’il ne fallait pas lâcher. J’aime leur insouciance mais il faut leur faire comprendre que dans une saison, il y a des matchs déterminants. Et celui contre Nîmes en était un. Il nous donne la possibilité de jouer un match décisif à Lyon », savoure Christophe Galtier, l’entraîneur nordiste.

Les louanges des adversaires

Même si Lille aura dû patienter une mi-temps avant de faire la différence face à des Nîmois joueurs et qui auront fini par se faire piéger. Les buts de Rémy (51e), Bamba (64e), Celik (70e), Pépé (80e) et Rui Fonte (90e+3) auront donné une large ampleur à ce vingtième succès de la saison. Meilleure équipe de la phase retour en Ligue 1, Lille épate même ses adversaires.

« C’est un très beau dauphin pour les résultats mais aussi la manière et la façon de jouer. C’est un jeu très plaisant, alerte, vif et efficace. Je ne sais pas s’ils finiront deuxièmes mais pour moi, ça fera un très très beau second », admire beau joueur Bernard Blaquart, l’entraîneur nîmois. Même José Mourinho, présent dimanche au stade, est sous le charme. « Il m’a dit qu’on avait un jeu agréable », révèle Christophe Galtier.

L’avenir lillois est étoilé

Ne reste plus qu’à finir le boulot de cette folle saison. Et même chez le coach lillois, le scénario catastrophe ne semble pas envisagé. « Je ne pense pas qu’il y aura du relâchement. Ils sont jeunes, insouciants mais très déterminés et à l’écoute. Ils sont très motivés et parlaient déjà dans le vestiaire du match de dimanche à Lyon ».

Un match qui pourrait officiellement valider la qualification lilloise en Ligue des champions. Mais que ce soit dans une semaine ou dans un mois, nul doute que l’avenir du Losc s’écrit en lettres étoilées.