Illustration du psoriasis.
Illustration du psoriasis. — FS2/WENN.COM/SIPA

SANTE

VIDEO. Lille: Manger trop gras aggrave les maladies inflammatoires comme le psoriasis

Une équipe de recherche lilloise a démontré comment un régime trop riche en graisses aggravait les maladies inflammatoires, dont le psoriasis

Il ne faut pas manger trop gras quand on souffre de psoriasis. Une équipe de recherche lilloise vient de démontrer comment les acides gras aggravent les maladies inflammatoires, a-t-on appris, jeudi, auprès de l’Institut Pasteur de Lille.

Ces acides gras, on les retrouve abondamment dans certains plats industriels et dans une alimentation trop riche en graisses.

Lien de causalité

Des études préalables avaient déjà montré la présence de plusieurs troubles associés entre le psoriasis et de nombreuses maladies métaboliques et cardio-vasculaires, mais sans que la cause en soit connue.

C’est chose faite grâce au travail de l’équipe dirigée par David Dombrowicz, au sein de l’unité « récepteurs nucléaires, maladies cardiovasculaires et diabète ». L’expérience menée permet d’établir « le lien de causalité entre un régime trop riche en graisses et une aggravation de maladies inflammatoires telles que le psoriasis ». Cette maladie cutanée affecte 3 % de la population.

 

Modifier les comportements alimentaires

Publiée dans Cell, cette étude associe des spécialistes de l’immunologie, de la dermatologie et du métabolisme lillois et européens.

« Cette découverte permet d’envisager de moduler certains types de réactions immunitaires, notamment inflammatoires, voire d’atténuer des pathologies, en altérant le métabolisme des acides gras ou en modifiant les comportements alimentaires », note l’Institut Pasteur de Lille.

Que savez-vous du psoriasis?