Lille: La circulation différenciée mise en place mardi dans la métropole

POLLUTION Un épisode de pollution aux particules fines touche la métropole depuis dimanche

Mikael Libert

— 

Une vignette Crit'Air.
Une vignette Crit'Air. — O.Aballain / 20 Minutes

Pollution persistante. Le préfet de la région Hauts-de-France a décidé de déclencher la circulation différenciée, dès mardi matin, dans les communes concernées du périmètre de la métropole lilloise.

Un épisode de pollution aux particules en suspension touche les départements du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme depuis dimanche. Atmo, le gendarme de la qualité de l’air, a assuré que cet épisode doit perdurer, mardi. C’est l’alerte persistance de la pollution qui a motivé le préfet, Michel Lalande, à déclencher pour la seconde fois de son existence la circulation différenciée. Elle sera effective mardi, de 6h du matin à minuit.

Les vignettes 4 et 5 exclues sauf en cas de covoiturage

Comme lors de l’épisode précédent, seuls les automobilistes dont les véhicules possèdent une vignette Crit’air comprise entre 0 et 3 pourront circuler dans le périmètre prédéfini de douze communes de la Métropole européenne de Lille. Seront exclus du périmètre les véhicules porteurs de vignettes 4 et 5 ainsi que ceux dépourvus de vignette, sauf en cas de covoiturage.

Les communes concernées sont : Lille, Hellemmes, Lezennes, Lomme, Lambersart, La Madeleine, Marcq-en-Barœul, Marquette-lez-Lille, Mons-en-Barœul, Ronchin, Saint-André-lez-Lille et Sequedin.

La MEL a, par ailleurs, activé son « Pass environnement » pour la journée de mardi. Pour le prix d’un ticket unitaire, 1,65 €, ce pass permet de voyager toute la journée en illimité dans les transports en commun du réseau Ilévia (métro, bus, tramway et transports sur réservation).