Lille: Comment le métro a pu être bloqué une heure, samedi soir, à cause de certains supporters de foot

FAITS DIVERS Pour avoir tiré une poignée d’évacuation, un supporter a provoqué une panne d’une heure dans le métro lillois, samedi soir

Gilles Durand

— 

Illustration du métro lillois. (Archives)
Illustration du métro lillois. (Archives) — M.Libert / 20 Minutes
  • La circulation du métro lillois a été interrompue pendant une heure, samedi soir, en marge de la finale de la coupe de Ligue qui se disputait au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d’Ascq.
  • La panne a été provoquée par un supporter qui a tiré une poignée d’évacuation.
  • Plusieurs personnes ont quitté deux rames pour se retrouver sur les voies, provoquant l’intervention des pompiers.

L’arrivée massive de supporters de foot a causé des soucis à Ilevia. Le gestionnaire des transports en commun de la métropole de Lille (MEL) avait pourtant anticipé, selon ses dires. Cela n’a pas empêché une panne d'une heure, samedi soir, aux alentours de 20 h, peu avant la finale de la coupe de la Ligue, qui se disputait au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d’Ascq.

Un métro toutes les 1 mn 06

« Au vu de l’importance de l’événement (…), l’offre de transports avait été renforcée avec un métro toutes les 1 mn 06 sur la ligne 1, au lieu de 2 mn un samedi habituel, et toutes les 1 mn 40 sur la ligne 2. Près de 70 collaborateurs supplémentaires étaient mobilisés afin d’informer et accompagner les voyageurs sur le réseau », souligne Ilévia, contacté par 20 Minutes.

Pour ce match, 50.000 spectateurs étaient attendus au stade. « On estime à 30 % la part d’entre eux ayant pris les transports en commun, soit près de 15.000 personnes, poursuit Ilévia. L’interruption de la ligne 1 du métro est liée au non-respect des règles d’utilisation des transports en commun. »

Reconnaissance des voies

Le gestionnaire explique que c’est une poignée d’évacuation, tirée par un supporter, qui est à l’origine de l’arrêt des rames. « Ce geste implique une reconnaissance des voies par nos équipes afin de vérifier qu’aucun voyageur ne s’y trouve avant de relancer le service », note Ilévia.

« La durée pour ce type d’intervention est d’une vingtaine de minutes, mais dans ce laps de temps, cinq autres poignées d’évacuation ont été tirées, allongeant fortement la durée initiale d’interruption. Le trafic a repris à 20h50, après que nos équipes se soient assuré de la sécurité de l’ensemble des voyageurs », précise le transporteur.

Evacuation de voyageurs sur les voies

Pour ajouter un peu de désordre, certains voyageurs ont quitté les rames à proximité de deux stations de métro, « Mairie d’Hellemmes » et « Villeneuve d’Ascq-Hôtel de ville ». Les pompiers ont dû intervenir pour évacuer les voies.

« Le fait de tirer les poignées d’évacuation met le métro en sécurité, souligne Ilévia. Les portes des rames peuvent s’ouvrir et les voies ne sont plus sous tension électrique. » Le gestionnaire du métro assure, par ailleurs, qu'« aucun ordre d’évacuation des rames n’a été donné aux voyageurs », démentant un propos d’internaute.