Dunkerque: Cinq pêcheurs secourus après le naufrage de leur navire

FAITS DIVERS Les rescapés ont été hélitreuillés à bord d’un hélicoptère de l’armée belge

Mikael Libert

— 

Un opérateur du CROSS Gris-Nez (illustration).
Un opérateur du CROSS Gris-Nez (illustration). — M.LIBERT/20 MINUTES

Ce lundi matin, un navire de pêche a sombré en mer du Nord, au large de Dunkerque. Les marins présents à bord ont pu être secourus grâce à l’intervention d’un hélicoptère belge.

L’alerte a été lancée vers 6h30 auprès du Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Gris-nez. Le Lay-Gre, un fileyeur immatriculé à Dunkerque, était victime d’une importante voie d’eau. Dans l’impossibilité de réparer, son équipage, composé de cinq marins, a dû évacuer le navire qui était en train de couler à environ 35 km au large de Dunkerque.

Les naufragés secourus une heure après le lancement de l’alerte

Prévenue, la préfecture maritime (PREMAR) a aussitôt mobilisé d’importants moyens de secours, dont deux hélicoptères et une vedette des secours en mer. Un navire de commerce se trouvant à proximité a aussi été dérouté vers le lieu du sinistre.

Une heure après que l’alerte a été donnée, les cinq pêcheurs ont été hélitreuillés à bord de l’hélicoptère Belge NH 90 stationné à Coxyde. L’appareil les a déposés à Ostende, en Belgique.

Le Fileyeur Lau-Gre a finalement coulé. Il repose par quinze mètres de fond. « Aucune pollution n’a été constatée », assure la PREMAR.