Nord: Transports en commun perturbés à Cambrai à cause d’autobus vandalisés

ECONOMIE Un dépôt de bus du gestionnaire des transports urbains du Cambrésis a été victime d’un acte de vandalisme

G.D.

— 

Le dépôt d'autobus à Cambrai.
Le dépôt d'autobus à Cambrai. — Google Maps

Qui en veut aux autobus des Transports urbains du Cambrésis, dans le Nord ? Dimanche matin, la société Vectalia, qui assure l’exploitation du réseau urbain de la communauté d’agglomérations de Cambrai, a découvert six bus vandalisés dan un de ses entrepôts cambrésiens, rapporte La Voix du Nord.

Vitres brisées, extincteurs vidés à l’intérieur des véhicules, porte automatique déchaussée au pied-de-biche… La liste des dégradations est longue et surtout, certaines lignes commerciales n’ont pu être desservies et le transport des collégiens et des lycéens n’a pu être assuré, ce lundi.

Service minimum, mardi ?

Six communes (Cambrai, Proville, Raillencourt-Sainte-Olle, Sailly-lez-Cambrai, Neuville-Saint-Rémy et Escaudœuvres) ont ainsi été privées de transports en commun. Un service minimum est envisagé pour la journée de mardi, grâce aux trois bus qui ont échappé à cette opération de démolition.

Une enquête a été confiée à la police qui compte sur les images de la vidéosurveillance pour obtenir des indices.

A l’été 2016, lors de l’Euro de football, un acte de vandalisme similaire avait déjà eu lieu sur trois bus de la société Vectalia, dans le même dépôt de Cambrai. Les auteurs avaient été identifiés.