VIDEO. Lille-Monaco: Le Losc marque le pas à cause de son manque d'efficacité

FOOTBALL Battu à domicile vendredi par Monaco (0-1), le club nordiste a enregistré sa première défaite de la saiosn en championnat en 2019

Francois Launay

— 

Jonathan Bamba et les Lillois ont manqué d'efficacité
Jonathan Bamba et les Lillois ont manqué d'efficacité — Michel Spingler/AP/SIPA
  • Lille s’est incliné pour la première fois en 2019 en championnat.
  • Une défaite à domicile face à Monaco qui s’explique par un manque d’efficacité.
  • Sur ses cinq derniers matchs, le Losc n’a inscrit que trois buts.

La belle série est terminée. Battu à domicile vendredi par Monaco (0-1), le Losc n’est plus invaincu en 2019 en Ligue 1. Après neuf matchs de rang sans défaite, Lille est tombé face à un club de la Principauté qui renaît de ses cendres. Mais au-delà de ce premier accroc de l’année civile, c’est surtout le manque d’efficacité lilloise qui commence à inquiéter Christophe Galtier.

« On a eu à peu près le même nombre de situations que Monaco. La différence c’est qu’ils ont su cadrer énormément de ballons alors que nous, on a très peu cadré. C’est le regret que j’ai mais c’est aussi un agacement. La semaine dernière à Saint-Etienne, on s’est aussi créé beaucoup d’occasions et on a gagné notre match à la 87e minute. Contre Monaco, on a encore beaucoup de situations mais on ne marque pas et on ne cadre pas. Il va falloir donner un bon coup de tournevis là-dessus », lâche l’entraîneur lillois.

Trois buts marqués sur les cinq derniers matchs

Et les chiffres appuient la démonstration du technicien. Plus largement, sur ses cinq derniers matchs, Lille n’a inscrit que trois buts. Suffisant pour s’imposer deux fois car sa défense est solide. Mais vu le nombre d’occasions que se procure le club nordiste, il ne faudrait pas que ce manque d’efficacité perdure.

A neuf journées de la fin, Lille, deuxième de Ligue 1, compte provisoirement sept points d’avance sur Lyon (3e). Mais un succès des Rhodaniens dimanche contre Montpellier ferait revenir l’OL à quatre unités des Dogues.

« De toute façon, à chaque journée qui passe, il y aura des matchs importants. Tout le monde va se battre pour des objectifs comme le maintien, le podium ou les places européennes. Il faut assumer que notre très beau parcours fait que les gens parlent de la Ligue des champions. Il faut s’appuyer sur cette pression-là », dédramatise Christophe Galtier conscient du chemin qu’il reste encore à parcourir pour décrocher la timbale. Une réussite qui passera forcément par une efficacité retrouvée devant le but.