Nord: Le Festival 2 cinéma de Valenciennes veut cultiver sa spécificité

CINEMA Depuis bientôt trente ans, Valenciennes vit au rythme de son festival de cinéma consacré aux vrais amateurs du 7e art

Gilles Durand

— 

La comédienne Armelle sera la maîtresse de cérémonie du Festival 2 cinéma de Valenciennes.
La comédienne Armelle sera la maîtresse de cérémonie du Festival 2 cinéma de Valenciennes. — J. Benaroch / SIPA
  • Le Festival 2 cinéma de Valenciennes se tient du 19 au 24 mars au cinéma Gaumont.
  • Comme chaque année, deux compétitions sont en lice: fiction et documentaire.
  • Un hommage sera rendu au cinéaste Jean-Pierre Jeunet.

Ce n’est ni Cannes, ni Venise, mais les amoureux du cinéma y trouveront leur compte. Le Festival 2 Cinéma de Valenciennes*, dans le Nord, déploie le grand écran, mardi, pour le refermer le dimanche 24 mars, au Gaumont. En prenant le relais du Festival du film d’action et d’aventures en 2011, ce festival se fraie son petit bonhomme de chemin.

« C’est d’autant plus méritoire que nous ne sommes pas situés dans une station balnéaire ou de ski à la montagne. Et que nous ne sommes pas dans une logique de tournée promotionnelle », note son directeur, Jean-Marc Delcambre.

Deux compétitions

Mais Valenciennes sait dénicher les petites perles cinématographiques à travers deux compétitions : fiction et documentaire. Tout va par deux, d’ailleurs : hommages, coups de cœur… « Nous avons une vraie spécificité qui fait de nous un festival reconnu et crédible », annonce Jean-Marc Delcambre.

Cette année, la maîtresse de cérémonie sera la comédienne et humoriste Armelle. C’est le film d’André Téchiné, L’Adieu à la nuit, qui lancera cette 9e édition, mardi soir. « Il s’agit de la première projection de ce film, comme beaucoup d’autres », ajoute le directeur du festival.

Hommage à Jean-Loup Dabadie

Un festival qui rendra aussi un hommage à deux métiers de l’ombre du cinéma : les scénaristes et les costumiers. Jean-Loup Dabadie viendra ainsi présenter une master class sur le scénario, vendredi, à 14h30 à Aulnoy-les-Valenciennes. L’homme a notamment écrit le film Un éléphant, ça trompe énormément, mais aussi les paroles des chansons de Julien Clerc ou de Michel Sardou.

Enfin, parmi les moments forts de ce festival, on peut aussi citer la présence du cinéaste Jean-Pierre Jeunet, à qui on doit Le fabuleux destin d’Amélie Poulain. Il sera invité, samedi, pour une soirée spéciale, toujours au Gaumont.

* Programme complet sur le site.