Nord: Le cadavre d'un homme poignardé retrouvé dans un bois à Cysoing

FAITS DIVERS Chargée de l’enquête de flagrance, la gendarmerie privilégie l’hypothèse criminelle

Mikael Libert

— 

Le cadavre a été retrouvé dans un bois par un promeneur (illustration).
Le cadavre a été retrouvé dans un bois par un promeneur (illustration). — C. Allain / 20 Minutes
  • Un homme est mort poignardé dans un bois à Cysoing, dans le Nord.
  • La victime est un habitant de Cysoing de 34 ans, agent d’entretien dans un lycée.
  • La gendarmerie privilégie l’hypothèse criminelle.

Samedi matin, le cadavre d’un homme a été retrouvé dans un bois à Cysoing, dans le Nord a-t-on appris auprès de la gendarmerie, confirmant une information de La Voix du Nord. Au vu des premiers éléments, les gendarmes chargés de l’enquête de flagrance privilégient une hypothèse criminelle.

C’est un homme effectuant un repérage pour un parcours sportif dans le bois de la Tassonnière qui a donné l’alerte, vers 11h25, samedi. Le témoin a expliqué aux gendarmes qu’il venait de découvrir un homme d’une quarantaine d’années, vraisemblablement mort, allongé à proximité d’un parking en travaux.

Plusieurs coups de couteau

Le médecin légiste dépêché sur place a constaté la présence de plusieurs plaies causées par des coups de couteau. Une autopsie du corps doit être réalisée, ce lundi, à l’institut médico-légal (IML) de Lille. Elle devra notamment permettre de déterminer si les coups de couteau ont été infligés par une tierce personne ou s’il s’agit d’un suicide.

Cette dernière hypothèse n’est clairement pas privilégiée par les militaires. Il s’agira aussi de déterminer si la victime a été tuée sur place ou si elle a été déposée à cet endroit.

Un habitant de Cysoing agent d’entretien dans un lycée

Selon nos informations, les enquêteurs de la gendarmerie ont déjà diligenté plusieurs perquisitions, notamment au domicile de la victime, identifiée comme étant un habitant de Cysoing âgé de 34 ans et travaillant en tant qu’agent d’entretien dans un lycée. Les gendarmes ont aussi perquisitionné une autre habitation à Cysoing. Les militaires ont été obligés de forcer la porte d’entrée, l’occupant n’étant pas présent. Toujours selon nos informations, les militaires ont aussi procédé aux auditions « d’un certain nombre de personnes » sans préciser si cela avait donné lieu à des gardes à vue.

La gendarmerie assure que le lieu où a été retrouvé le corps n’est pas spécialement connu des forces de l’ordre pour abriter des activités illicites ou de « rencontres ». Pour autant, la victime ne portait pas de tenue de sport qui aurait pu expliquer sa présence dans les bois. Les investigations se poursuivent. Si l’hypothèse criminelle était confirmée par l’autopsie, l’affaire sera transmise au procureur de la République de Lille.