Nord: D'importants moyens déployés pour retrouver un enfant caché chez lui

FAITS DIVERS La gendarmerie et la plupart des habitants d’un village du Nord se sont mobilisés après la disparition d’un enfant de onze ans

Mikael Libert

— 

Les gendarmes avaient lancé un appel à témoins (illustration).
Les gendarmes avaient lancé un appel à témoins (illustration). — B. Colin / 20 Minutes

Mercredi, à Sercus, dans le Nord, la disparition d’un jeune garçon de onze ans a mobilisé d’importants moyens pour tenter de le retrouver. Ayant quitté le domicile familial après une dispute, l’enfant n’a plus donné de nouvelles jusqu’à ce qu’il soit finalement découvert chez lui a-t-on appris auprès de la gendarmerie, confirmant une information de La Voix du Nord.

C’est une dispute, survenue vers 14h, mercredi, qui a provoqué le départ du garçon de chez lui. Rien de bien alarmant au début, sauf que la famille a vu toutes ses tentatives pour le joindre rester vaines jusqu’en fin d’après midi. L’inquiétude a gagné les parents, lesquels ont pris contact avec la gendarmerie.

Il est retrouvé caché chez lui

Vers 19h, le jour même, les militaires ont diffusé un avis de disparition inquiétante sur les réseaux sociaux. L’appel est partagé par plus de 6.000 personnes dans le secteur. En parallèle, la gendarmerie a mobilisé une vingtaine d’hommes sur le terrain, dont une équipe cynophile.

C’est finalement en début de soirée, vers 20h30, que l’enfant a refait surface, en parfaite santé. Les gendarmes l’ont retrouvé au sein même du domicile familial. Il était parvenu à rentrer chez lui discrètement et s’était caché.

Une disparition qui se termine bien. Les gendarmes ont aussi tenu à saluer la mobilisation : « Comme rarement dans ma carrière, j’ai vu une belle solidarité ! Presque tous les Sercussois(es) ont participé aux recherches dont les édiles de Sercus et de Blaringhem. »