VIDÉO. Lille: Une micro brasserie ambulante vient fabriquer votre bière à domicile

INSOLITE A la demande, Nicolas Lalau tracte sa caravane brasserie dans tout le Nord-Pas-de-Calais

Mikael Libert

— 

La micro brasserie ambulante de Nicolas Lalau.
La micro brasserie ambulante de Nicolas Lalau. — N.Lalau
  • Un Nordiste vient d’inventer la première micro brasserie ambulante.
  • Installée dans une caravane, elle permet de produire jusqu’à 50 litres de bière.
  • « Bière qui roule » se déplace dans tout le Nord-Pas-de-Calais.

La bière à portée de tous. Passionné de bière, Nicolas Lalau ne pouvait se contenter de déguster (avec modération) le divin breuvage produit pas d’autres. Après avoir brassé longtemps pour sa consommation personnelle il a décidé, depuis janvier dernier d’aller encore plus loin. C’est ainsi qu’est née « Bière qui roule », la seule et unique brasserie ambulante au monde.

« Je suis originaire d’Hazebrouck, c’est là-bas que j’ai commencé à boire. Enfin à apprécier la bière », plaisante Nicolas Lalau. Il a longtemps gardé le côté passif de l’amateur averti avant, il y a cinq ans, de franchir le pas. « Avec un ami, nous avons commencé à faire de la bière à l’aide de kits tout préparés. Nous en avons rapidement eu assez car c’est très limité et l’on ne peut pas faire nos propres recettes », poursuit-il.

Nouvelle étape. Nicolas a fouillé le Web et déniché des plans pour fabriquer lui-même ses propres machines. « C’est comme ça que je me suis forgé mon expérience pour peaufiner les installations, améliorer mes recettes », assure-t-il. Et aujourd’hui, il peut pratiquement fabriquer une brasserie les yeux fermés.

« C’est ma meilleure brasserie »

Et c’est ce qu’il a fait. « J’ai trouvé une vieille caravane sur Internet que j’ai entièrement adaptée pour y brasser de la bière », explique Nicolas. A l’intérieur, il y a notamment installé deux cuves de 100 et 150 litres. « C’est ma meilleure brasserie. Avec, je peux produire jusqu’à 60 litres de bière. C’est un bon rendement », assure-t-il.

Pourquoi dans une caravane ? Parce que son projet est de vendre une prestation de brassage à domicile. « Faire fabriquer une bière à son nom est très à la mode. Moi, je permets non seulement cela, mais aussi aux clients de mettre la main à la pâte pour voir comment cela fonctionne », argumente le brasseur. Nicolas passe une première fois chez le client pour discuter de ses goûts et élaborer avec lui la recette de sa bière. « On peut tout faire, de la blonde, de la brune, de la légère, de la forte, amère ou pas… C’est vraiment à la carte », précise Nicolas.

Entre 3 et 5 semaines de fermentation

Le jour « J », il débarque avec sa caravane est ses ingrédients pour réaliser le brassin qui donnera le moût. Mais attention, pas question de déguster dans la foulée. « Il y a ensuite la fermentation et la mise en bouteilles. Cela peut prendre entre trois et cinq semaines, avertit l’inventeur. On peut brasser pour un enterrement de vie de garçon et déguster lors du mariage par exemple ».

Sa prestation « de base », Nicolas Lalau la facture 880 euros. Elle comprend le premier rendez-vous, les ingrédients, le brassage et tout le processus jusqu’à la livraison avec étiquettes personnalisées. Il annonce 50 litres de bière, « mais il y en a toujours un peu plus », assure-t-il.