Crise des vocations: Faute de candidats à la prêtrise, le séminaire de Lille doit envoyer ses étudiants ailleurs

RELIGION Les neuf séminaristes installés à Lille iront poursuivre leur formation à Metz ou Issy-les-Moulineaux

Francois Launay

— 

Le séminaire de Lille est installé dans le Vieux-Lille.
Le séminaire de Lille est installé dans le Vieux-Lille. — M.Libert / 20 Minutes

La crise des vocations n’épargne pas le diocèse de Lille. Après avoir déménagé il y a quelques mois dans des locaux plus petits dans le Vieux-Lille, le séminaire de Lille, qui forme les futurs prêtres, n’accueillera pas de nouveaux étudiants en septembre prochain. La faute à un manque de candidats qui oblige donc l’institution à faire une pause.

« Cette nouvelle suscite évidemment des inquiétudes »

Les neuf séminaristes actuellement en formation (contre une trentaine il y a dix ans) dans la capitale des Flandres partiront en septembre 2019 dans les séminaires de Metz ou Issy-les-Moulineaux pour poursuivre leurs études. Du coup, aucune formation ne sera donnée l’an prochain dans les locaux lillois.

« Cette nouvelle suscite évidemment des inquiétudes », a reconnu Monseigneur Laurent Ulrich, l’archevêque de Lille, dans un communiqué. Si des prêtres vont continuer à être formés dans les diocèses, pas sûr que le séminaire de Lille les accueille de nouveau.