Nord: Interpellé dans une voiture volée, il se fait passer pour son frère

FAITS DIVERS Un quinquagénaire a tenté d’échapper à la justice en livrant à la police l’identité de son propre frère

Mikael Libert

— 

Il usurpe l'identité de son frère auprès des policiers (illustration).
Il usurpe l'identité de son frère auprès des policiers (illustration). — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Si ce n’est toi, c’est donc ton frère. Fin février, un homme a été interpellé à Wattrelos, près de Roubaix, au volant d’une voiture volée. Sans scrupule, il a essayé de faire endosser ses actes à son frère en se faisant passer pour lui auprès des policiers.

Les faits initiaux remontent au 25 février dernier. Un équipage de police a tenté de contrôler un véhicule à Wattrelos. Le conducteur a refusé d’obtempérer et a pris la fuite, suivi par les fonctionnaires. En voulant échapper à ses poursuivants, l’automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule et a percuté une voiture qui circulait devant lui.

Neuf mois de prison avec mandat de dépôt

L’accident a permis aux agents de le rattraper et de l’interpeller. Lors de la fouille du suspect, les policiers ont retrouvé un téléphone portable volé en juin dernier, à Roubaix, ainsi qu’un jeu de plaques d’immatriculation dérobé le jour même, toujours à Roubaix. Par ailleurs, la voiture dans laquelle l’homme se trouvait avait été repérée le matin même lors d’une tentative de vol à la roulotte, encore à Roubaix. Il s’est aussi avéré que le mis en cause conduisait sans permis et que la voiture avait été déclarée volée.

Devant toutes ces charges, le mis en cause a tenté de s’en sortir en se faisant passer pour son propre frère. Astuce peu délicate envers ce dernier et qui n’a d’ailleurs pas fonctionné auprès des enquêteurs. C’est donc sous sa vraie identité que cet homme de 49 ans a été placé en garde à vue, puis déféré devant un magistrat. Jugé en comparution immédiate le 27 février, il a été condamné à une peine de 9 mois de prison assortie d’un mandat de dépôt.