Nord : Un automobiliste fait la totale aux gendarmes deux fois en un mois

FAITS DIVERS Le conducteur a été intercepté sans permis, sans assurance et sous stupéfiants deux fois de suite

Mikaël Libert
— 
Les mêmes gendarmes pour le même conducteur et les mêmes délits (illustration).
Les mêmes gendarmes pour le même conducteur et les mêmes délits (illustration). — C. Allain / 20 Minutes

Un client habitué. Les gendarmes de la brigade motorisée de Hoymille, près de Dunkerque, dans le Nord, ont interpellé deux fois en un mois le même automobiliste. Âgé d’une trentaine d’années, ce dernier cumulait à chaque fois un nombre impressionnant d’infractions.

Sa première rencontre avec les gendarmes, l’automobiliste de 33 ans l’a faite alors qu’il circulait sur une départementale à Cappelle-Brouck, le 18 janvier dernier. Les militaires ont contrôlé sa Renault Clio vers 20h40 à 133 km/h au lieu de 80. Après l’interception du trentenaire, les gendarmes ont constaté que celui-ci n’était pas titulaire du permis de conduire, que la voiture n’était pas assurée et que la carte grise était encore au nom de l’ancien propriétaire. Cerise sur le chichon, l’automobiliste a été testé positif au cannabis. Pour tout cela, l’homme a été convoqué devant la justice mais laissé libre dans l’attente de l’audience.

Tout pareil un mois plus tard

Sauf que moins d’un mois plus tard, le 16 février, le même automobiliste a croisé de nouveau la route des mêmes gendarmes, à Ghyvelde cette fois. Hormis l’excès de vitesse, le trentenaire cumulait les mêmes infractions à bord du même véhicule. Pire, il était ce jour-là en possession d’une certaine quantité de résine de cannabis.

L’automobiliste a de nouveau été interpellé et placé en garde à vue. Et pour ne pas qu’il remette ça une nouvelle fois, son véhicule a été placé en fourrière. Le trentenaire a reçu une autre convocation devant le tribunal correctionnel. En tout, il devra répondre de neuf infractions, dont sept délits.