Nord: Suspectés d'avoir dévalisé plusieurs entrepôts industriels, dont Heineken

FAITS DIVERS Six personnes, interpellées dans le Nord, sont soupçonnées d’avoir participé à plusieurs vols d’envergure dans des entrepôts industriels de France et de Belgique

Gilles Durand

— 

Les palettes retrouvés par la gendarmerie dans le semi-remorque des suspects.
Les palettes retrouvés par la gendarmerie dans le semi-remorque des suspects. — Gendarmerie nationale

Une collaboration fructueuse entre gendarmerie et police. Les forces de l’ordre assurent avoir « procédé, vendredi, au démantèlement d’une équipe de malfaiteurs spécialisée dans les vols d’envergure en bande organisée dans des entrepôts en France et en Belgique », a-t-on appris, ce mardi, dans un communiqué.

Des interpellations ont été réalisées dans la nuit de jeudi à vendredi, alors que trois personnes sont soupçonnées d’avoir pillé un entrepôt du brasseur Heineken, sur la zone industrielle de Wasquehal, près de Lille.

Interpellé sur l’autoroute A22

« Le semi-remorque ayant servi à ces faits était intercepté, dans les minutes qui suivaient, sur l’autoroute A22, par les effectifs du groupe d’observation et de surveillance de la gendarmerie et la brigade de recherche de d’intervention de la police judiciaire de Lille, souligne le communiqué. En tout, 26 palettes de bière provenant de l’entrepôt y étaient notamment retrouvées. »

L’opération a finalement permis d’arrêter six individus âgés de 45 à 58 ans, « tous connus des services de police pour des faits de vols ou de recels ». « Une somme de 15.000 euros a également été saisie lors des perquisitions et sur des comptes bancaires », préside la gendarmerie.

Ces six hommes sont soupçonnés d’être à l’origine de nombreux faits de la même nature qui se sont produits sur la zone transfrontalière, ces derniers mois.