VIDEO. «Gilets jaunes» dans le Nord: Un des suspects de l'attaque du ministère, interpellé près de Valenciennes

RUE DE GRENELLE Un des « gilets jaunes », soupçonné d’avoir attaqué le secrétariat d’Etat au porte-parole du gouvernement avec un chariot élévateur, le 5 janvier, à Paris, a été arrêté près de Valenciennes

G.D.

— 

Le ministère du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, le 5 janvier, lors de l'attaque au chariot élévateur par des «gilets jaunes».
Le ministère du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, le 5 janvier, lors de l'attaque au chariot élévateur par des «gilets jaunes». — L. Urman / SIPA

Un important déploiement de force. Mardi matin, à 6h, des policiers de la police judiciaire de Lille, du commissariat de Valenciennes et de Paris sont intervenus au domicile d’un jeune homme de 23 ans à Escautpont, près de Valenciennes, dans le Nord, rapporte La Voix du Nord.

En force chez les parents

L’homme est suspecté d’avoir participé à l’attaque, avec un chariot élévateur, du secrétariat d’Etat au porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, le 5 janvier, lors d’une manifestation des « gilets jaunes » à Paris.

La police a d’abord pénétré en force chez les parents de cet ancien étudiant en classe préparatoire aux concours d’ingénieur, au lycée du Hainaut, à Valenciennes. Mais ce dernier a fini par être interpellé, un peu plus tard, chez sa petite amie.

Cinq autres personnes avaient également été interpellées ou convoquées, pour cette même affaire, en région parisienne, mardi matin.