Pas-de-Calais: Il incendie la maison de l'homme qui lui doit de l'argent

FAITS DIVERS Une habitation de Fauquembergues avait mystérieusement pris feu en pleine nuit

Mikael Libert

— 

Opération de contrôle de la gendarmerie (Illustration)
Opération de contrôle de la gendarmerie (Illustration) — M.Libert/20 Minutes;

Début février, les gendarmes du Pas-de-Calais ont interpellé deux hommes soupçonnés d’incendie volontaire à Fauquembergues, près de Saint-Omer. Le pyromane s’est avéré être un créancier frustré.

Tout a commencé dans la nuit du 20 au 21 janvier dernier, lorsque les pompiers sont intervenus sur l’incendie d’une maison d’habitation, à Fauquembergues. Le bâtiment concerné fait partie d’une rangée de maisons mitoyennes qui n’ont pas été impactées par le sinistre grâce au travail des soldats du feu.

Des circonstances « troublantes »

La maison visée, vide d’occupant au moment des faits, a été entièrement ravagée par l’incendie. Les gendarmes ont ouvert une enquête pour déterminer les causes du sinistre. Pour autant, dès leur arrivée sur place, les militaires ont noté que les « circonstances de cet incendie semblent troublantes. »

Les investigations des gendarmes les ont orientés sur la piste de deux hommes qui connaissaient le propriétaire de la maison. Tous deux ont été interpellés et placés en garde à vue. Au cours de leurs auditions, les mis en cause ont reconnu les faits selon les gendarmes. Le premier a tenté d’expliquer l’incendie volontaire de l’habitation pour « se venger suite à un différend sur fond de dette d’argent. » Le second a reconnu sa présence sur les lieux tout en précisant qu’il n’avait rien fait pour aider, ni pour empêcher, son acolyte de passer à l’acte.

N’empêche, les deux ont été déférés, mercredi, devant un magistrat du parquet de Saint-Omer et ont reçu une convocation pour passer en jugement en juin 2019. En attendant, ils ont été libérés sous contrôle judiciaire.