Nord: La communauté urbaine de Dunkerque championne de la mobilité

TRANSPORTS Trois bus électriques ont été mis en service sur la ligne de l’ancienne navette du centre-ville

Mikael Libert

— 

Les trois véhicules électriques de Dk'Bus, à Dunkerque.
Les trois véhicules électriques de Dk'Bus, à Dunkerque. — CU Dunkerque

Quand on veut. Dunkerque Grand Littoral, communauté de communes du Dunkerquois, n’en finit plus d’innover en termes de transports en commun. La dernière nouveauté en date, ce sont trois bus électriques entrés en service début février.

Depuis le premier septembre dernier, les transports en commun de la communauté urbaine de Dunkerque (CUD) sont entièrement gratuits. Il s’agissait d’une première en France dans une agglomération de plus de 200.000 habitants. Et les mauvaises langues qui pensaient que ce serait au détriment du service vont être déçues.

« Villes respirables en 5 ans »

Le dernier investissement du réseau de transports dunkerquois, Dk’Bus, consiste en l’achat de trois véhicules électriques. Un achat qui entre dans le cadre de la convention « Villes respirables en 5 ans » signée entre la CUD et l’Etat.

Ces bus de taille moyenne, nommés « midibus », sillonneront la ligne 16, entre le centre-ville, la gare, l’université ou encore l’Hôtel de ville. L’avantage, c’est que ces véhicules, du fabricant BYD, peuvent rouler toute la journée sur un itinéraire de 200km sans avoir besoin de recharger leurs batteries. Cette étape, longue, se fera au dépôt, de nuit. Et bien sûr, les trajets dans ces midibus sont aussi gratuits.