Lille-Nice: Nicolas Pépé, ça commence vraiment à devenir indécent

FOOTBALL L’attaquant lillois a encore brillé vendredi soir lors du large succès du Losc face à Nice (4-0)

Francois Launay

— 

Nicolas Pépé a encore brillé vendredi soir face à Nice
Nicolas Pépé a encore brillé vendredi soir face à Nice — PHILIPPE HUGUEN / AFP
  • Nicolas Pépé a encore été décisif face à Nice.
  • L’attaquant de 23 ans a déjà inscrit 16 buts et délivré 8 passes décisives en 23 matchs.
  • Des statistiques impressionnantes pour un joueur qui quittera Lille au prix fort cet été.

Mais qui arrêtera Nicolas Pépé ? Ce ne sera pas Nice tombé comme tant d’autres cette saison sous les coups de l’attaquant lillois et de sa bande de potes. Facile vainqueur des Azuréens vendredi soir (4-0), le Losc a conforté encore un peu plus sa deuxième place de Ligue 1 avec ce sixième succès en six matchs toutes compétitions confondues en 2019.

Lille, qui n’a jamais compté autant de points (46) après 23 journées depuis plus de cinquante ans, continue de marcher sur l’eau. Et pour lui ouvrir le chemin dans cette saison épatante, le club nordiste peut toujours compter sur Nicolas Pépé. « Il a cette capacité de changer un match. C’est un joueur de haut niveau qui peut jouer dans de très grands clubs », estime José Fonte, le défenseur lillois.

Des statistiques dignes des plus grands

Auteur d’un nouveau but et d’une nouvelle passe décisive face à Nice, l’international ivoirien n’en finit plus d’impressionner. Auteur de 16 buts et de 8 passes décisives, le joueur de 23 ans marche sur les traces des plus grands. Son but face à Nice, véritable bijou mêlant accélération depuis le milieu de terrain, fixation et frappe enroulée, a laissé tout le monde bouche bée devant un tel talent à l’image de Christophe Galtier.

« Ce sera un joueur de classe mondiale », estime Galtier

« Ce sera un joueur de classe mondiale, c’est sûr. Il sait tout faire. Mais pour être très honnête, ce qu’il fait en match, il le fait très souvent à l’entraînement. Qu’il reste dans cet état d’esprit. Il aime le jeu. Il ne fait pas du foot, il joue au foot. Pour pouvoir jouer comme il joue, il met aussi beaucoup de choses de son côté à l’entraînement. Oui, il m’épate et on en profite tous. Qu’on en profite encore pendant quatre mois ».

L’entraîneur lillois le sait, il détient un joyau. Et s’il s’en séparera au prix fort cet été, le club nordiste ira en Ligue des champions à coup sûr avec un Pépé dans une telle forme.