Ugo Bernalicis, député (LFI) du Nord.
Ugo Bernalicis, député (LFI) du Nord. — G. Durand / 20 Minutes

POLITIQUE

VIDEO. «Gilets jaunes»: Un député France Insoumise porte plainte contre le ministre de l'Intérieur pour «entrave au droit de manifester»

Ugo Bernalicis, député (LFI) du Nord, vient de porter plainte contre le ministre Christophe Castaner qu’il accuse de vouloir empêcher les « gilets jaunes » de manifester…

Il l’avait promis lors d’une séance à l’Assemblée nationale. Le député de La France Insoumise (LFI), Ugo Bernalicis a annoncé, vendredi, dans un communiqué, avoir porté plainte contre le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner à propos de ses déclarations concernant les « gilets jaunes ».

Christophe Castaner avait assuré, le vendredi 11 janvier, sur le média Brut : « Ceux qui viennent manifester demain [le samedi 12] dans des villes où il y a de la casse qui est annoncée, savent qu’ils seront complices », ajoutant que « ceux qui appelaient à manifester » portaient « une part de responsabilité ».

Vifs échanges à l’Assemblée nationale

« Ses déclarations inventent l’infraction de complicité de manifestations violentes, dénonce le député du Nord, Ugo Bernalicis. Cela n’existe nulle part et constitue une menace envers ceux qui veulent manifester pacifiquement et légitimement. »

Sa plainte a été déposée devant la cour de justice de la République, au titre de l'article 431-1, pour « entrave de l’exercice de la liberté de manifestation qui est punie d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende ».

La semaine dernière, lors d’une séance parlementaire de questions au gouvernement, le député lillois avait interpellé le ministre de l’Intérieur sur ses prises de parole à l’encontre des « gilets jaunes ». « Etre "gilet jaune" est devenu une circonstance aggravante, au mépris du Code pénal », affirmait Ugo Bernalicis.

« Il n’y a pas d’un côté des policiers casseurs et, de l’autre, des manifestants gentils », avait rétorqué Christophe Castaner, dans l’hémicycle.