Lille: La métropole ouvre une plateforme spéciale pour le grand débat national

SOCIÉTÉ Les habitants pourront s’exprimer au travers de ce « cahier de doléances numérique »…

Mikael Libert

— 

La salle du conseil de la Métropole européenne de Lille (illustration).
La salle du conseil de la Métropole européenne de Lille (illustration). — M.Libert/20 Minutes

Avis à la population. Ce mardi, le président de la République, Emmanuel Macron, donne le coup d’envoi du grand débat national, une consultation de la population de grande ampleur qui découle du mouvement des «  gilets jaunes ». Afin de recueillir les contributions de ses habitants dans le cadre du grand débat national, la Métropole européenne de Lille (MEL) va lancer, jeudi, une plateforme en ligne.

Pas de cahiers de doléances dans toutes les mairies

Dans de nombreuses communes, les maires ont mis à disposition de leurs administrés des cahiers de doléances. Mais toutes n’ont pas fait la démarche. A Lille, par exemple, ce n’est pas le cas. « Les Lillois qui le souhaitent peuvent nous envoyer leur contribution par mail », explique-t-on à la municipalité. Et comme il n’existe pas de carte officielle recensant les mairies qui mettent à disposition les fameux cahiers, ce n’est pas facile de s’y retrouver.

Pour simplifier les choses, la MEL a donc décidé d’offrir aux habitants de ses 90 communes la possibilité de donner leur avis sur une plateforme unique. « La consultation durera le temps du grand débat, et les contributions seront transmises à la Commission nationale du débat public à l’issue de la concertation », précise-t-on à la MEL.

Le président de la Métropole, Damien Castelain, a précisé que le site en ligne serait ouvert dès jeudi. Il s’agit d’une page dédiée sur le site déjà existant de participation citoyenne de la MEL.