VIDEO. Nord: On a testé la meilleure friterie de France (Et on n'a plus faim pour une semaine)

GASTRONOMIE Le Germoir, situé à Landas (Nord), a remporté le titre de meilleure friterie 2018...

Francois Launay

— 

Voilà ce qu'on appelle une petite frite dans le Nord.
Voilà ce qu'on appelle une petite frite dans le Nord. — F.Launay/20 Minutes
  • Située dans la commune de Landas (Nord), la friterie n’est ouverte que depuis dix-huit mois.
  • Mais la frite moelleuse dedans et croustillante dehors a de nombreux adeptes.
  • De quoi aller voir si ce titre était bien mérité.

C’est un endroit où on ne vient pas par hasard. Située au beau milieu d’une route départementale dans la petite commune de Landas, limitrophe d’Orchies, la friterie Le Germoir fait la fierté de ses habitants depuis une semaine. Elue meilleure friterie de France par les clients via le site de référence lesfriteries.com, le restaurant ne désemplit pas.

« Ça fait un an que je viens régulièrement avec ma femme. Tout est bon : la cuisson et le goût des frites. Et puis, le patron est sympa. Tout est bien ici. Leur titre de meilleure friterie est largement mérité », assure Jacky, l’un des habitués du lieu.

Une frite 100 % locale

Sourire aux lèvres, Caroline et Benoît Bernhard n’en finissent plus de remercier les clients qui les félicitent en prenant leur commande. Leur succès est né il y a un an et demi, quand le couple a décidé de se lancer et de monter sa propre friterie. Une vraie réussite familiale.

La frite, c'est la vie
La frite, c'est la vie - F.Launay/20 Minutes

« Les pommes de terre sont produites sur la commune par mon frère. On épluche et on coupe les patates sur place tous les jours. On achète aussi le gras de bœuf, qu’on change tous les jours, sur la commune. Tout est en circuit court. Ça va vraiment de la terre à l’assiette », explique Caroline Bernhard.

Un succès mérité

100 % locale, la meilleure frite de France a aussi son petit secret de fabrication. « Le succès, c’est le fait de retrouver une frite de base, pas du tout transformée, ce que nos grands-mères faisaient en fait. Plein d’anciens me disent qu’ils faisaient des frites à la maison et qu’ils ne le font plus depuis qu’ils ont goûté mes frites », se réjouit Benoît Bernhard, qui utilise la variété artémis qu’il cuit deux fois dans du gras de bœuf pour arriver à ce résultat.

Les Quatre Commandements ou la Bible d'une vraie friterie
Les Quatre Commandements ou la Bible d'une vraie friterie - F.Launay/20 Minutes

Du coup, impossible de ne pas goûter la meilleure frite de France. Ni une, ni deux, on se commande donc pour deux euros une petite frite (qui n’a de petit que le nom tant elle pourrait nourrir une famille entière pendant une semaine). On agrémente tout ça d’une sauce Hannibal (les vrais savent) et… on se régale forcément. Croustillante à l’extérieur, moelleuse à l’intérieur, la frite du Germoir n’a pas volé son titre de championne de France.

« C’est un peu comme si on avait gagné au Loto »

« C’est une reconnaissance des clients. C’est un rêve, un peu comme si on avait gagné au Loto », reconnaît Benoît Bernhard. Et pour cause, depuis son sacre la semaine dernière, la friterie constate une hausse de la fréquentation de 50 %. Les propriétaires des lieux ont donc gagné leur pari et ne se représenteront pas l’an prochain pour « laisser la place aux autres ». Car, en seulement dix-huit mois, le Germoir a déjà récolté les graines du succès.