Lille: Camille Cerf va bientôt dévoiler ses sous-vêtements

MODE L’ancienne Miss France travaille sur une collection de lingerie avec une marque régionale…

Mikael Libert

— 

Camille Cerf et les mannequins de la marque Pomm'Poire.
Camille Cerf et les mannequins de la marque Pomm'Poire. — Alix de Beer

Un peu de Miss France dans votre garde-robe. Camille Cerf, l’une de nos trois Miss France régionales, n’est pas la dernière à soutenir la féminité sous toutes ses formes. Ainsi, elle s’est engagée auprès de la marque de lingerie nordiste Pomm’Poire. La spécificité de cette société créée en 2012 ? Proposer des dessous confortables et de qualité pour toutes les morphologies.

Camille Cerf n’est pas un fil de fer, et elle le revendique. Lors de la diffusion de l’émission « The Island Célébrités », elle avait essuyé des remarques désobligeantes sur son poids de la part de téléspectateurs. « Alors oui j’ai de la cellulite, oui on ne voit pas mes abdos, et oui je mets du 38 voire du 40. Et pourtant tous les jours je me sens bien et tous les jours les gens me disent qu’ils me trouvent belle », avait-elle répondu. Pan.

« Espiègle, pétillante, impertinente et culottée »

Une leçon de « body positive » que la Miss a réitérée en s’impliquant auprès de Pomm’Poire lors d’un shooting photo en mai dernier auquel avaient participé cinq mannequins non professionnelles portant des tailles allant du 36 au 42.

Mais c’est sur Instagram que Camille Cerf a annoncé, mardi, qu’elle comptait aller encore plus loin. Cette fois, elle va carrément participer à la création de modèles de dessous féminins à son image pour le compte de Pomm’Poire. « Elle nous avait confié qu’elle souhaitait créer sa propre collection alors nous avons décidé de lui proposer de travailler ensemble », explique Jessica White de la marque nordiste.

Camille Cerf lors d'un atelier chez Pomm'Poire.
Camille Cerf lors d'un atelier chez Pomm'Poire. - Pomm'Poire

Et Camille sait ce qu’elle veut : « Elle a ses goûts mais n’est pas fermée. Le seul impondérable était de travailler avec de la dentelle de Calais », poursuit Jessica White. Si les modèles sont encore en cours d’élaboration, on sait néanmoins que ce « sera coloré mais pas bariolé, et chic ». Il y aura quatre lignes différentes proposant des modèles jusqu’au bonnet « E », dont celle en dentelle de Calais réalisée par Noyon.

La marque a d’ailleurs lancé, début janvier, un casting afin de sélectionner les deux (voire trois) femmes qui participeront au shooting de cette collection aux côtés de notre Miss au mois de mars 2019.

La commercialisation des produits se fera en deux temps. La ligne en dentelle de Calais sortira en juin prochain. Les trois autres seront disponibles pour la rentrée de septembre 2019. En termes de tarifs, c’est encore un peu tôt selon la marque. « La ligne en dentelle sera un peu plus chère que nos produits habituels. Mais le rapport qualité prix sera tout de même intéressant », assure-t-on chez Pomm’Poire.