Découverte à Lille d'un nouveau gène qui favoriserait l'obésité

SANTE Des chercheurs du CNRS, de l'université de Lille 2 et de l'Institut Pasteur de Lille ont publié hier des travaux sur un gène dont les mutations peuvent, en jouant sur l'apptit, favoriser la prise de poids...

O. A. (avec AFP)

— 

L'équipe lilloise du professeur Froguel poursuit ses découvertes sur l'obésité. Des chercheurs du CNRS, de l'université de Lille 2 et de l'Institut Pasteur de Lille ont publié hier des travaux sur un gène dont les mutations peuvent, en jouant sur l'appétit, favoriser la prise de poids. Associée à l'Imperial College de Londres, l'équipe se base sur l'étude de 150 familles françaises comptant des enfants obèses.