Lille: Avec Tribu Move and Meet, le site de rencontres intègre aussi les enfants

AMOUR Une Lilloise célibataire a lancé une plateforme de rencontres très spéciale sur Facebook, pour parents solos...

Gilles Durand

— 

Anne, la fondatrice de Tribu Move and meet.
Anne, la fondatrice de Tribu Move and meet. — G. Durand / 20 Minutes
  • Tribu Move and Meet est un site de rencontres autour d’événements où les enfants ne sont pas exclus.
  • Une Nordiste de 38 ans a lancé le projet qui est en incubation à Euratechnologies, à Lille.
  • L’objectif, à plus ou moins long terme, est de créer une application nationale.

En langage 2.0, on appelle ça une communauté. Anne préfère la nommer tribu. « Il s’agit d’un concept de rencontres pour parents célibataires, explique cette Nordiste qui habite la métropole lilloise. Plutôt que de prendre une baby-sitter pour sortir, les enfants font partie de l’aventure ». Ainsi est né la plate forme Tribu Move and Meet.

Dimanche, cette célibataire de 38 ans, avait organisé une sortie à l’occasion du « Sunday happy funday », à l’Aéronef de Lille. Une journée d’animations diverses où se sont retrouvés une trentaine de papas et de mamans solos, en compagnie de leurs enfants. Le signe de ralliement : un vêtement jaune. « Ce n’est pas un clin d’œil aux gilets jaunes. J’avais mis ce code en place, avant », précise Anne.

"J’essaie de venir à chaque fois"

Christophe est déjà un habitué de ces événements en commun : « J’ai découvert par hasard le concept sur Facebook et depuis, j’essaie de venir à chaque fois », avoue ce célibataire de 42 ans qui s’est retrouvé seul à Lille, après une rupture amoureuse. « En plus, mes enfants peuvent aussi faire de nouvelles rencontres », ajoute-t-il.

Idem pour Guillaume, 38 ans. « On échange aussi beaucoup de conseils et d’astuces entre parents solos. Et puis, si on peut se trouver de nouveaux amis ou l’amour de sa vie, c’est parfait », sourit-il.

Développer l’idée à Euratechnologies

Depuis quelques semaines, Anne vient d’intégrer Euratechnologies pour développer son idée baptisée « Tribu Move and Meet » sur Facebook. L’objectif est désormais de créer une application mobile nationale. « Pour l’instant, je suis en phase de test depuis la fin du mois d’août, et j’ai déjà environ 70 familles qui suivent », assure-t-elle.

Sur le même principe que le site « On va sortir », Anne propose des événements qui permettent de réunir des parents solos. « Je fais en sorte que ce soit équilibré, car le but est aussi de faire des rencontres amoureuses. Pour que ça fonctionne, il faut un chef d’orchestre, quelqu’un qui assure la cohésion de groupe en faisant le lien entre chacun. C’est mon rôle, pour l’instant. »

Thérapie contre les ruptures brutales

Ainsi, Tribu Move and Meet se veut une thérapie contre les ruptures brutales. Ancienne ingénieure dans le domaine médical, Anne a décidé de se lancer lorsqu’elle s’est retrouvée elle-même larguée, avec deux enfants de 4 et 7 ans.

« Il fallait se refaire de nouveaux amis. J’aimais organiser ce genre d’événements qui réunit les gens. Contrairement aux sites de rencontres traditionnels, on n’est pas dans le paraître et le virtuel. On est dans le vrai. Les faux célibataires sont vite repérés », souligne-t-elle.

Trois types d’événements sont organisés : autour de la culture (concert, expositions…), du développement personnel (conférence, échanges autour de la parentalité…) et de l’écologie (atelier zéro déchet, par exemple).