Dans la rue pour leurs salaires

Vincent Vantighem - ©2008 20 minutes

— 

Un cercueil devant l'administration pénitentiaire interrégionale. Les travailleurs sociaux du secteur avaient choisi, hier matin à Lille, un symbole pour exprimer leur colère. En cause, les revalorisations salariales, qui ne sont prévues que pour les cadres. « On nous en demande toujours plus. Comme de dire si un détenu doit être placé ou non en centre fermé à sa sortie. Mais on n'est pas payé plus », a déploré Catherine Jolis, représentante CGT-Pénitentiaire.

Interdits de droit de grève, la vingtaine de professionnels avait pris sur ses congés pour manifester. Ils devaient être reçus par le directeur interrégional.