Pas-de-Calais: Il venait vendre ses calendriers, un pompier sauve une famille de l'intoxication

BELLE HISTOIRE Lors de sa tournée des calendriers, un pompier d'Arras a sans doute sauvé la vie d'une famille...

G.D.

— 

Illustration d'un casque de pompier. r les activites des sapeurs pompiers//ALLILIMOURAD_15400009/Credit:ALLILI MOURAD/SIPA/1809161550
Illustration d'un casque de pompier. r les activites des sapeurs pompiers//ALLILIMOURAD_15400009/Credit:ALLILI MOURAD/SIPA/1809161550 — SIPA

Le calendrier des pompiers sauve la vie d’une famille. Un sapeur-pompier du centre d’incendie et de secours d’Arras, dans le Pas-de-Calais, a empêché une probable intoxication au monoxyde de carbone (CO) des membres d’un foyer à Anzin-Saint-Aubin, lors de sa tournée de calendriers, raconte La Voix du Nord.

Comme chaque année, Jérôme Bocquery faisait du porte à porte, dimanche, pour vendre les fameux calendriers des pompiers. Il était environ 13h, dimanche, lorsqu’il fait un constat inquiétant dans une maison. « Une dame enceinte m’ouvre, j’entre et je sens tout de suite une odeur de fioul et je vois comme un voile de fumée au plafond », raconte-t-il au quotidien régional.

La cave envahie de fumée

Il a alors demandé à toute la famille, un couple et leurs deux enfants, de sortir, avant d’alerter ses collègues. Il a ensuite constaté que la cave, où se trouvait une chaudière au fioul, était envahie de fumée.

Arrivés sur place, les pompiers devaient déceler une concentration dangereuse de particules à l’intérieur de la maison. Après analyse, il est établi que le père avait 1 % et les deux enfants 2 % de CO dans le sang. Tous ont été transportés à l’hôpital.

Lors du transfert à l’hôpital, Jérôme Bocquery a proposé d’offrir le calendrier au père. Ce dernier a refusé et l’a acheté 10 euros.