Lille: Passer le code de la route quand on veut, sans rendez-vous

PRATIQUE Une agence Point code vient d’ouvrir ses portes dans le centre-ville…

Mikael Libert

— 

Farah, l'administratrice de l'agence Point code de Lille, surveille les candidats sue son écran.
Farah, l'administratrice de l'agence Point code de Lille, surveille les candidats sue son écran. — M.Libert / 20 Minutes
  • Une agence Point code vient d’ouvrir à Lille.
  • Elle permet de passer l’examen du Code de la route sans rendez-vous.
  • Le candidat sait immédiatement s’il est reçu ou non.

Venez quand vous voulez. Depuis 2016, avec la loi dite « Macron », l’examen du Code de la route a été sous-traité à cinq prestataires privés agréés. Le but étant, notamment, de réduire les délais parfois très longs pour que les candidats obtiennent une date de passage. Parmi les entreprises ayant décroché le marché auprès de l’Etat, il y a le Britannique Pearson Vue, qui a développé en France la marque Point code.

Les délais réduits à néant

« Il fallait se démarquer par rapport aux autres concurrents du marché, explique Django Marecaux, de Pearson Vue. Nous avons donc réduit à zéro les délais pour passer l’examen », assure-t-il. « J’ai souvent des personnes qui appellent pour vérifier qu’il est effectivement possible de venir quand on veut, sans rendez-vous. Beaucoup n’y croyaient pas », s’amuse Farah Melloul, l’administratrice de l’agence Point code, boulevard de la Liberté à Lille.

« Il y a une heure, je me suis dit que j’allais repasser mon code », raconte Mohammed, 18 ans, qui vient de franchir les portes de l’agence. Le jeune homme avait déjà tenté sa chance il y a quelques semaines, chez un concurrent : « Il fallait s’inscrire en ligne, choisir une date et payer par carte bancaire. Là, je viens, je peux payer en liquide et c’est tout. »

Le candidat sait immédiatement s’il a réussi

L’autre gros avantage, c’est la remise immédiate du résultat. « C’est instantané grâce à notre logiciel. Mais cela peut prendre jusqu’à 48h​ chez nos concurrents », assure Farah. « Là, au moins, je serai fixé tout de suite. La première fois, j’ai stressé pendant deux jours », déplore Mohammed.

Niveau formalité, tout est réduit au minimum. « Il suffit de venir avec une pièce d’identité, son numéro NEPH et la somme de trente euros », détaille l’administratrice. Le tarif est le même partout, fixé par le gouvernement. Et en cas d’échec, le candidat peut retenter le coup immédiatement : « Le record est détenu par une personne qui a passé l’examen treize fois en quelques jours. Il a quand même fini par l’avoir », plaisante Farah.

L’agence Point code de Lille, la seule dans les Hauts-de-France, possède onze postes d’examen. Elle est ouverte à tous les candidats, sans distinction de zone géographique. « Pearson Vue réfléchit à en ouvrir trois autres dans la région, à Lens, Valenciennes et Tourcoing », avance Django Marecaux, en plus de celles qui existent déjà à Paris, Lyon, Clermont-Ferrand, Mulhouse et Evreux.