VIDEO. Nord: Des ceintures fabriquées en pneus des vélos du Paris-Roubaix et du Tour de France

COMMERCE Une entreprise nordiste s’est lancée dans la confection d’accessoires de mode à partir du caoutchouc des boyaux de vélos recyclés…

Gilles Durand

— 

L'atelier de fabrication de La Vie est Belt, à Tourcoing.
L'atelier de fabrication de La Vie est Belt, à Tourcoing. — La Vie est Belt
  • Hubert Motte a créé, à Tourcoing, une entreprise qui recycle les pneus de vélo en accessoires de mode.
  • L’entreprise La Vie est Belt lance une gamme collector à partir des boyaux de vélos qui ont participé au Tour de France ou à Paris-Roubaix.

« La Grande Boucle est bouclée ». C’est le slogan qu’utilise le Nordiste Hubert Motte pour définir la nouvelle idée mise sur le marché, ce mercredi, au sein de son entreprise La Vie est Belt : recycler le caoutchouc des pneus qui ont servi au Paris-Roubaix et au Tour de France pour fabriquer des ceintures.

Depuis juin 2017, la marque La Vie est Belt transforme les boyaux de vélos en accessoire de mode. Si les pneus deviennent des ceintures, les chambres à air se transforment en nœuds papillon ou en porte-clés. Un concept assez gonflé.

« Chaque année, 10 millions de pneus sont incinérés »

« Quand j’ai monté cette entreprise, je voulais fabriquer des produits à impact positif à travers le recyclage, raconte l’ancien étudiant de l’Icam, une école d’ingénieure lilloise. Chaque année, 10 millions de pneus sont incinérés. Nous en avons déjà récupéré 3.000 en un an et demi. »

Un exemple de ceinture fabriquée à partir d'un pneu de vélo.
Un exemple de ceinture fabriquée à partir d'un pneu de vélo. - La Vie est Belt

Issu de la célèbre famille d’entrepreneurs nordistes et ancien concepteur stagiaire de produits chez Décathlon, Hubert Motte a également choisi de travailler sur le façonnage avec trois personnes handicapées de l’entreprise adaptée AlterEos, à Tourcoing. « Je trouvais important de donner un coup de pouce à des gens qui sont en galère », explique-t-il.

Un partenariat avec trois équipes cyclistes

Et ça tourne ! « Tous les jours, nous vendons au moins un accessoire via le site, assure-t-il. Principalement en Belgique qui est un pays de vélo ». Deux commerces lillois et une enseigne de vêtements commercialisent aussi certains produits qui avaient déjà été présentés au public, en février 2018, au salon Maker Faire, au Tripostal de Lille.

Le partenariat conclu avec les équipes cyclistes Direct Energie, Fortuneo-Samsic et Katusha-Alpecin permet, cette fois, à Hubert Motte de lancer sa première gamme collector Tour de France et Paris-Roubaix. « Nous avons reçu une vingtaine de boyaux qui ont une histoire », note-t-il. Reste à concevoir la cravate pour s’agripper aux cols.