20 Minutes : Actualités et infos en direct
INITIATIVEBrick’n’roll, l’association de Tourcoing qui peut faire de vous une star

Tourcoing: Brick'n'roll, l'association qui peut faire de vous une star

INITIATIVEDes étudiants de Tourcoing mettent leurs compétences au service des artistes en quête de notoriété…
Le rappeur Bigz, un des artistes accompagnés par Brick'n'roll.
Le rappeur Bigz, un des artistes accompagnés par Brick'n'roll. - LEBZ
Mikaël Libert

Mikaël Libert

L'essentiel

  • Des étudiants de Tourcoing ont donné vie au projet Brick’n’nroll.
  • Il s’agit de promouvoir gratuitement des artistes en recherche de notoriété.
  • Ils proposent notamment des services d’infographie et de communication.

Quatre étudiants en communication de l’IUT B de Tourcoing ont sorti d’un carton un vieux projet tuteuré qui n’avait jamais été mis en pratique : Brick’n’roll. L’idée de départ était d’offrir à des musiciens confidentiels les moyens de faire un pas dans la lumière. L’initiative est d’autant plus belle qu’elle ne coûte pas un rond aux artistes. Céline, Margot, Antoine et Léo proposent leurs services gratuitement.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Ils se présentent comme la transition entre l’artiste qui n’a rien et celui qui est suivi par un agent. « Nous sommes des communicants et nous pouvons utiliser les outils de l’IUT pour promouvoir des artistes », explique Antoine. Ces outils, ce sont avant tout leurs talents respectifs. « Ça peut être de la création de logos, d’affiches, de flyers. Mais aussi de la communication, notamment sur les réseaux sociaux », poursuit le jeune homme.

Association étudiante, Brick’n’roll n’a pas de budget. Le véritable atout est ailleurs : « La communauté étudiante est très importante à Lille et les informations circulent vite », assure Antoine. Un avantage certain lorsque l’on souhaite remplir une salle de concert ou que l’on recherche des musiciens à suivre.

Rock, rap, électro

Les quatre étudiants en sont encore à étoffer leur carnet d’adresses, notamment en démarchant les salles, les structures ou les bars dans lesquels pourraient se produire leurs artistes. « A la base, le projet était plutôt orienté rock. Mais nous voulions nous ouvrir à d’autres styles, comme la musique électronique, le rap. Du coup, il faut viser large », reconnaît Antoine.

Brick’n’roll s’occupe déjà de plusieurs musiciens. « Le premier s’appelle Bodak, c’est un Parisien qui fait de la musique électronique, précise Antoine. Il veut se produire à Lille où il n’est pas connu. Notre boulot, ça va être de lui trouver un endroit dans lequel il pourra jouer et lui ramener du monde. » L’asso est aussi en cheville avec un jeune label de Bruxelles orienté rap qui produit Konor Requin. Dans ses fichiers, Brick’n’roll compte aussi un autre rappeur, « Bigz. Il est de Cherbourg, dans la Manche. Il a sorti son premier clip et cherche aussi à se produire à Lille », assure Antoine.

Pour autant, n’allez pas proposer à Brick’n’roll de coacher la cousine Micheline qui chante sous sa douche. « Nous ne sommes que quatre dans l’asso et c’est un travail qui demande beaucoup de temps », tempère l’étudiant.

Sujets liés