«Gilets jaunes» dans le Nord: FO Transpole compte perturber le «black friday»

TRANSPORTS Le syndicat minoritaire Force ouvrière des transports en commun Lillois appelle à des actions, notamment pour la journée de vendredi…

Mikael Libert

— 

Sequedin, le 2 juin 2015 - Visite de l'un des trois dépôts de bus Transpole de la métropole lilloise
Sequedin, le 2 juin 2015 - Visite de l'un des trois dépôts de bus Transpole de la métropole lilloise — Olivier Aballain / 20 Minutes
  • Le syndicat FO de Transpole affirme sou soutien aux « gilets jaunes »
  • Il compte perturber les transports en commun pour le « black friday »
  • Les autres syndicats n’ont pas exprimé leur soutien à FO

Un « black friday » dans les transports en commun ? Le secrétaire général de Force ouvrière (FO) Transpole a affirmé le soutien de son syndicat au mouvement des «  gilets jaunes ». Sans donner de précisions, il compte mener des actions afin de perturber les soldes de vendredi.

Presque à bout de souffle, le mouvement des « gilets jaunes » entre, ce jeudi, dans son sixième jour. Selon la préfecture de région, des manifestants entretiennent encore huit points de blocage dans les Hauts-de-France dont la plupart se trouvent dans le Pas-de-Calais et l’Aisne. Pour autant, sur plusieurs groupes Facebook de « gilets jaunes », les cibles privilégiées des manifestants ne sont plus les ronds-points. Ils misent désormais sur le rassemblement à Paris prévu samedi et sur le « black friday ».

« Il risque d’y avoir des perturbations »

Ce dernier objectif est aussi celui de FO Transpole. « Nous ne pouvons pas encore dire sous quelle forme nous allons faire cela mais effectivement, il risque d’y avoir des perturbations sur le réseau dans la journée de vendredi », confirme à 20 Minutes Angelo Savoca, secrétaire général de FO Transpole.

« En solidarité avec le mouvement des ''gilets jaunes'', (FO) appelle tous ses militants, adhérents et sympathisants à participer et organiser toutes actions visant à revendiquer l’augmentation du pouvoir d’achat », a déclaré FO dans un communiqué.

Néanmoins, la direction de Transpole assure ne pas avoir reçu de préavis de grève pour la journée de vendredi. De l’aveu même de FO, les autres syndicats de Transpole ne sont pas solidaires de la démarche. « Nous sommes minoritaires dans l’entreprise mais tout de même très présents sur le versant nord-est », affirme Angelo Savoca. C’est donc plutôt de ce côté-là que l’on doit s’attendre à des perturbations.