VIDEO. Blocage des « gilets jaunes » : De nouvelles manifestations prévues en région

MANIFESTATION Les manifestations de « gilets jaunes » doivent reprendre, ce dimanche, dans la région…

G.D.
— 

C’est reparti pour un jour ? La mobilisation des « gilets jaunes » contre la hausse du prix de l’essence a repris ce dimanche matin, à plusieurs endroits, rapporte La Voix du Nord. Des tracteurs sont attendus à Amiens, dans la Somme. Une opération barrage filtrant a été mise en place au péage de Setques, dans le Pas-de-Calais, sur l’A26, et une manifestation a commencé sur l’A2, près de la frontière belge.

La veille, les forces de l’ordre avaient fait usage de gaz lacrymogène contre les manifestants sur le même secteur. La police est aussi intervenue pour déloger des « gilets jaunes » à Somain sur l’A21.

Perte de chiffre d’affaires

D’autres mobilisations sont prévues, notamment devant certains hypermarchés ouverts ce dimanche. Samedi, de nombreuses zones commerciales ont dû fermer les portes. Le centre commercial Cora 2, près de Lens, a annoncé une perte de chiffre d’affaires de 90 % après les blocages de samedi.

Un samedi qui a été marqué par une assez forte participation des « gilets jaunes ». Selon la préfecture, 4.600 personnes ont manifesté dans le Pas-de-Calais et 7.000 dans le Nord, notamment sur les autoroutes et les entrées de ville. Une soixantaine de rassemblements ont été répertoriés dans les deux départements. Environ 1.300 motards ont prêté main-forte aux manifestants à Amiens, selon Le Courrier Picard

Grave accident à Arras

Un grave accident a été recensé à Arras, dans le Pas-de-Calais, samedi matin, vers 10h. Un homme de 71 ans, qui participait à un barrage sur le rond-point de Tchécoslovaquie, a été percuté par une voiture. Le conducteur a pris la fuite, avant d’être interpellé un peu plus loin.



Le septuagénaire blessé a été pris en charge par un médecin, présent sur place, avant d’être transporté à l’hôpital, victime d’une fracture ouverte. Un autre manifestant a également été renversé, mais sans gravité.

Barrages filtrants

Sur l’A2, au niveau de Haulchin, là où se trouve un entrepôt pétrolier, un manifestant a également été fauché par un automobiliste. Un autre accident grave a été signalé à Longueau, dans la Somme. Un policier a aussi été victime d’un accident à Abbeville. Dimanche matin, huit personnes étaient en garde à vue dans la Somme.

De grosses perturbations de la circulation ont été observées sur toutes les autoroutes de la région à cause de barrages filtrants (avec parfois le péage gratuit) ou d’opérations escargot. La manifestation la plus importante a eu lieu à Cambrai où un millier de personnes ont bloqué l’entrée de l’autoroute A2.