Nord: Des policiers en plus et un nouveau commissariat... Castaner n'est pas venu sans rien à Maubeuge et Aulnoye-Aymeries

SÉCURITÉ Le premier flic de France est venu avec une hotte pleine de cadeaux pour la police de ces deux localités du Nord…

Mikael Libert

— 

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.
Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. — NICOLAS MESSYASZ / SIPA

Le ministre de l’Intérieur a joué au Père Noël à Maubeuge et Aulnoye-Aymeries. Mardi, Christophe Castaner, était en déplacement dans le Nord. A quelques semaines de Noël, le nouveau patron de la police française n’était pas venu les mains vides pour les deux communes

La municipalité de Maubeuge a donc appris, mardi matin, l’entrée de l’un de ses quartiers dans le dispositif « reconquête républicaine ». Une bonne surprise puisque ce quartier ne faisait pas partie de la liste qui en ciblait quinze en France comme l’avait annoncé l’ancien ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, en septembre dernier.

Moyens humains et matériels

Comme prévu par le dispositif, de nouveaux effectifs de police vont ainsi être affectés à Maubeuge. Entre 10 à 15 selon Christophe Castaner. La création de ce quartier reconquête républicaine et l’arrivée des policiers doivent intervenir début 2019.

Le ministre de l’Intérieur s’est ensuite rendu à Aulnoye-Aymeries. Pour cette commune, pas de quartier de reconquête républicaine mais un projet de commissariat flambant neuf. Un « cadeau » à plus de quatre millions d’euros, nécessaire pour « permettre aux forces de l’ordre de la commune de bénéficier de conditions de travail décentes », affirme la députée du Nord (LREM) Anne-Laure Cattelot. En effet, fin mai, l’élue s’était rendue à l’Elysée en compagnie du maire de la ville pour dénoncer la vétusté des locaux. La date de livraison n’a en revanche pas été précisée par la députée.