Nord: La métropole lilloise a (enfin) sa première route de la bière

PATRIMOINE Une carte du tourisme brassicole dans la métropole lilloise vient de sortir…

Francois Launay

— 

La bière fait partie intégrante du patrimoine nordiste.
La bière fait partie intégrante du patrimoine nordiste. — Virginia Mayo/AP/SIPA
  • Partie intégrante du patrimoine nordiste, la bière est enfin fêtée comme il se doit dans le Nord.
  • Un festival, qui sera organisé du 5 au 11 novembre, y est dédié depuis deux ans à Lille.
  • Et pour la première fois, une carte du tourisme brassicole vient de voir le jour dans la métropole lilloise.

Le Nord et la bière, une histoire d’amour qui dure depuis des siècles. Partie intégrante du patrimoine local, la boisson houblonnée (à consommer avec modération) n’avait pourtant pas vraiment de fête dédiée dans la région. Une anomalie réparée depuis peu par le festival Bière à Lille (BAL) qui va fêter sa deuxième édition du 5 au 11 novembre.

« L’idée c’est de replacer Lille sur la carte de France de la bière. Quand je vois que Montpellier ou même Bordeaux a un événement sur la bière qui marche bien alors qu’ici, on n’avait rien… Pourtant Lille a une vraie légitimité avec ce produit. C’était un peu dommage donc on a voulu faire un festival autour de la dégustation », explique Charlie Labourey l’un des organisateurs.

Restaurants, bars, sorties à vélo et même séances de yoga, tout sera décliné autour de la bière lors d’un festival qui se clôturera par un grand week-end dégustation autour de 40 brasseurs réunis à la gare Saint-Sauveur.

La première carte du tourisme brassicole de la métropole lilloise

Mais ce n’est pas tout. Au-delà de ce festival d’une semaine, brasseurs et professionnels du tourisme ont décidé de réunir leurs forces pour attirer les amateurs de bières d’ici ou d’ailleurs toute l’année dans la métropole lilloise. Une carte du tourisme brassicole vient ainsi de voir le jour sous la houlette de la Mel (Métropole Européenne de Lille).

A vélo, à pied ou en voiture, il est possible désormais de partir à la rencontre de 15 brasseries du secteur prêtes à ouvrir leurs portes au public pour faire découvrir leurs secrets. La première route de la bière est née.

La première carte du tourisme brassicole dans la métropole lilloise est née
La première carte du tourisme brassicole dans la métropole lilloise est née - F.Launay/20 Minutes

« La bière est un super vecteur de tourisme et de développement économique »

« Quand on va en Bourgogne, on ne peut pas faire 100 mètres sans voir un panneau cave dégustation. Et ici, il n’y a rien. Sur l’autoroute que tous les Anglais prennent (A26), il n’y a pas un panneau tradition brassicole. Ce sont des choses toute bête. On est persuadé que la bière est un super vecteur de tourisme et de développement économique dans la région », poursuit Charlie Labourey.

Et le pouvoir politique l’a bien compris. Financeur du projet, la Mel est déjà prête à étendre cette carte dans la région où plus de 60 brasseries artisanales existent déjà.

Une carte bientôt étendue à toute la région ?

« On ne peut pas parler de la région du Nord sans parler de bière. Ça doit être étendu à l’échelle régionale. On travaille beaucoup avec la région des Hauts de France au niveau du tourisme donc ça va forcément se développer. Avec la Mel, on a posé la première pierre et on va maintenant monter le mur tous ensemble au niveau régional » assure Michel Delepaul, conseiller métropolitain délégué au Tourisme à la Mel.

Et qui sait, dans quelques années, se faire la route de la bière dans le Nord deviendra peut-être aussi populaire que la route des vins dans le Médoc ou en Bourgogne.