Le Grand stade fait impression lors de sa présentation à Paris

Olivier Aballain - ©2008 20 minutes

— 

« C'est le plus impressionnant après celui de Saint-Denis. » Le futur stade de Lille a épaté hier à Paris devant la commission « Grands stades Euro 2016 ». Martine Aubry était venue y défendre, dans l'après-midi, le dossier de la future grande enceinte votée en février par la communauté urbaine (LMCU), qu'elle préside depuis avril. La commission, installée par le secrétaire d'Etat chargé des Sports, Bernard Laporte, et présidée par Philippe Seguin, vise à préparer le dossier de candidature de la France à l'organisation du championnat d'Europe de football en 2016. « Compte tenu des enjeux à la fois locaux, régionaux et nationaux, explique LMCU, Martine Aubry a insisté sur une implication financière équitable de l'Etat, de la région, du département, de la Communauté urbaine et du club. » La présidente de la communauté urbaine espère, dans ce cadre, marquer des points pour obtenir de l'Etat une aide exceptionnelle de 45 millions d'euros, qui permettrait de faire baisser la facture pour LMCU (14 millions d'euros par an pendant 31 ans).