Lille: Et si on allait boire un coup à la maison de retraite?

SOCIETE Chaque mercredi, tout un chacun pourra profiter de boissons chaudes et de pâtisseries dans le salon de thé de la maison de retraite…

Mikael Libert

— 

Chez ma tante, bientôt un lieu incontournable de la vie diurne Lilloise ?
Chez ma tante, bientôt un lieu incontournable de la vie diurne Lilloise ? — M.Libert / 20 Minutes
  • Un salon de thé a été créé dans une maison de retraite à Lille. L’établissement sera ouvert à tous, pensionnaires et clients extérieurs.
  • L’idée est d’apporter un peu d’animation et de vie aux personnes âgées.

Tout le monde chez ma tante. Habituellement, une maison de retraite, on y va à reculons. C’est pour casser ce triste constat que la résidence de retraite Rachel Méresse, à Lille, a créé en son sein Chez ma tante, un salon de thé ouvert à tous.

Cette maison de retraite municipale est située en plein cœur du quartier étudiant de la Catho, à Lille. Deux mondes radicalement différents entre lesquels il n’y a aucune interaction. « Nos personnes âgées sont de plus en plus dépendantes. Elles ne sortent plus. L’idée était donc de faire venir à elles le monde extérieur », explique Catherine Hue, la directrice de l’établissement.

Un lieu ouvert à tous

Au rez-de-chaussée de la résidence, après le réfectoire, un large espace cloisonné a donc été transformé en salon de thé. « Il sera ouvert à tous comme un commerce normal. Pour commencer, ce sera le mercredi avec une possibilité d’évolution ensuite », poursuit-elle.

Sur le bar, astucieusement réalisé à l’aide de palettes, trônent d’appétissants gâteaux : « Les pâtisseries sont préparées par des personnes en situation de handicap. Elles assureront aussi le service. C’est un premier pas pour elles dans le monde du travail extérieur », annonce Laure Leyris, directrice de l’Etablissement et services d’aide par le travail (Esat) de Fives.

« Voir des gens de l’extérieur, c’est une bonne chose. C’est comme si nous pouvions encore participer à la vie », glisse Stéphanie, une pensionnaire de 94 ans. « Le but est d’apporter un peu d’animation dans l’établissement. C’est idéal pour les filles ou pour les mamans avec des enfants. Mais les étudiants sont aussi les bienvenus. D’ailleurs nous avons même le Wifi gratuit », plaisante la directrice de la résidence.