Nord: Cette fois, ce sont des contrefaçons de médicaments pour l’érection qui ont été saisies

FAITS DIVERS La direction des douanes de Dunkerque a détruit 10.000 médicaments contrefaits découverts dans le tunnel sous la Manche…

Gilles Durand

— 

Les produits Sildamax contrefaits.
Les produits Sildamax contrefaits. — Douane française

Les faux médicaments ont fini, jeudi, dans l’incinérateur. Environ 10.000 médicaments contrefaits, d’une valeur estimée à 90.000 euros, ont été découverts, le 11 septembre, par les douaniers du tunnel sous la Manche, annonce, ce lundi, la direction des douanes de Dunkerque, dans le Nord.

La marchandise prohibée a été décelée lors du contrôle d’un ensemble routier immatriculé en Pologne. « Aux questions des douaniers, le chauffeur polonais a répondu effectuer un transport de divers colis de fret express depuis la Grande-Bretagne à destination de la Pologne », raconte les douanes​ dans un communiqué.

Médicaments contre le dysfonctionnement érectile

En ouvrant un carton, les agents sont tombés sur de nombreuses tablettes de 10 cachets de « Sildamax 100 », en forme de losange de couleur bleue. Ces cachets semblaient « contrefaire des médicaments contre le dysfonctionnement érectile », glisse la direction des douanes.

Au total, 1.000 tablettes de 10 cachets, sans boîtes d’emballage, ni notices, ont été extraites du chargement. Le laboratoire du titulaire de la marque a confirmé le caractère contrefaisant des cachets.

« Plus de 75 % des contrefaçons de médicament saisies par la douane sont interceptées dans des colis suite à des commandes sur Internet, précise la direction des douanes. Ces produits, fabriqués et distribués sans aucun contrôle médical ou des autorités sanitaires, peuvent être particulièrement nocifs pour la santé. »