Lille: Un policier de 20 ans se suicide avec son arme de service au commissariat

FAITS DIVERS Le parquet de Lille a ouvert une enquête après le suicide d’un jeune adjoint de sécurité…

20 Minutes avec AFP

— 

Le commissariat central de Lille.
Le commissariat central de Lille. — M.LIBERT / 20 MINUTES

Jeudi, un policier âgé d’une vingtaine d’années s’est suicidé par arme à feu au commissariat central de Lille, a-t-on appris de sources concordantes.

Pendant la pause déjeuner

Selon une source policière, le suicide de cet adjoint de sécurité (ADS) a eu lieu « lors de la pause déjeuner ». « Une enquête aux fins de recherche des causes de la mort a été ouverte », diligentée par le parquet de Lille, a-t-on appris de source judiciaire. L’ Inspection générale de la police nationale (IGPN) a également été saisie, d’après une source policière.

Quelque 200 policiers s’étaient rassemblés, le 25 septembre à Paris, à l’appel du syndicat Unité-SGP Police « réveiller les consciences de ceux qui ferment les yeux face au mal-être des policiers ». Il y a eu 51 suicides de policiers en 2017 et 24 en 2018 (à date de la manifestation), d’après ce même syndicat.