Comme un os dans le Fromelles

Gilles Durand - ©2008 20 minutes

— 

Trouveront ? Trouveront pas ? Depuis deux jours, la petite ville de Fromelles, au sud-ouest de Lille, vit à l'heure australienne. Une équipe d'archéologues de l'université de Glasgow a entamé des fouilles aux abords du village pour mettre au jour plusieurs fosses communes datant de la première guerre mondiale. Une chose est sûre : 173 soldats australiens ont été enterrés ici par les Allemands en juillet 1916. Et peut-être aussi plus de trois cents Britanniques. Mais y sont-ils toujours ? Lambis Englezos, historien amateur australien, en est persuadé. Depuis six ans, et malgré les réticences des autorités officielles, cet enseignant à la retraite a remué ciel et terre pour prouver l'existence de ces tombes de fortunes. Photos aériennes de l'époque, archives allemandes, registres de la Croix-Rouge, Lambis Englezos a tout épluché. « Tout concorde », assure-t-il avec un brin d'émotion. Il y a tout juste un an, de discrètes recherches sur le terrain ont même permis de déterrer deux insignes de soldats australiens. Et ils ne seraient pas les seuls à reposer dans le sous-sol nordiste. Lambis affirme avoir aussi une « intuition » au sujet du village de Bullecourt, au fin fond du Pas-de-Calais. Il s'apprête même à lancer des recherches.