Lille: Manger dans une église, danser avec des frites à volonté...Découvrez les nouveautés du festival Mange Lille

GASTRONOMIE Le festival lillois du bien manger organise sa troisième édition du 17 au 23 septembre avec plusieurs surprises à la clé...

Francois Launay

— 

Les organisateurs du festival Mange Lille 2018
Les organisateurs du festival Mange Lille 2018 — F.Launay/20 Minutes
  • Le festival aura lieu du 17 au 23 septembre
  • Collectif de chefs régionaux, Mange Lille organise sa troisième édition
  • Plusieurs nouveautés sont au programme

Progressivement, l’événement est en train de se faire une place de choix dans le calendrier lillois. Consacrée à la découverte du «manger bien, du manger bon et du manger local», le festival Mange Lille organise sa troisième édition du 17 au 23 septembre. Collectif réunissant plusieurs chefs lillois et/ou régionaux aux fourneaux durant toute une semaine, le principe connaît un succès grandissant comme en témoigne les 25 000 personnes accueillies l’an passé.

Cette année, de nombreuses animations vont être reconduites comme le grand marché à Saint-Sauveur le 23 septembre, le grand concours de cuisine le 22 septembre ou encore une grande tablée géante pour 1 000 personnes le 21 septembre. Mais ce n’est pas tout car trois nouveautés font leur apparition.

Une église transformée en restaurant éphèmère

Désacralisée depuis de nombreuses années, l’Eglise Sainte-Marie Madeleine, située dans le Vieux-Lille, va être transformée en restaurant éphémère pendant tout le festival. Différents chefs comme Steven Ramon ou Florent Ladeyn vont s’y succéder midi et soir pour cuisiner au milieu de la nef devant tous les convives. Menus, concepts et prix varieront tous les jours

« C’est un gros challenge. Il y aura dix services dans des formats complètement différents entre 50 et 100 personnes. Ça va d’une soirée sushi à un brunch en passant par des repas gastronomiques et plus populaires. A chaque service, on se remet en cause avec une nouvelle équipe et de nouveaux chefs. Et puis, c’est un lieu magique. Les gens vont assister à la préparation du repas en direct car les cuisines seront dans la nef », détaille Marie-Laure Fréchet, la directrice du festival.

Une soirée disco-frites à volonté

Le jeudi 20 septembre, la Halle B de la gare Saint-Sauveur sera transformée en discothèque géante dans laquelle on pourra danser (logique) mais surtout manger des frites à volonté (moyennant 17 euros + un tee-shirt offert par le Gallodrome).

« Ce sera hyper bon enfant. On a imaginé un bar à frites avec la friterie Meunier de la Grand Place. Et puis, on s’est dit qu’on ne pouvait pas mettre des sauces industrielles avec ça donc les chefs vont concocter des sauces maison. On ne peut pas tout dévoiler mais, par exemple, Nicolas Pourcheresse nous fera un ketchup de betteraves fumées. », révèle Marie-Laure Fréchet.

Une dégustation de pâtisseries sur deux jours

Si l’animation n’est pas nouvelle, elle sera plus longue que l’an passé où les organisateurs avaient été débordés par la demande en quelques heures. Pour éviter ça, la grande dégustation de pâtisserie se fera sur deux jours (les 22 et 23 septembre) à la gare Saint-Sauveur.

« On pourra découvrir les forces vives du sucré lillois. Une douzaine de pâtissiers seront là et on pourra, moyennant quatre euros, déguster une pâtisserie. Il y aura aussi un bar à dessert dans lequel on sera servi à l’assiette avec un accord boisson. Enfin, il y aura des démos de pâtisseries le dimanche », conclut la directrice du festival. 

Comment s'inscrire? 

Pour les personnes intéréssées par les différents événements organisés toute la semaine, mieux vaut s'inscrire dès maintenant  sur www.mangelille.com. Il vous en coûtera entre 4 euros (pour une bouchée) et 150 euros (repas gastronomique).