Nord: Le coffee-shop d’Hautmont ferme lui aussi ses portes

CANNABIS 24 heures auparavant, le gérant affirmait sa ferme intention de continuer son commerce…

Alexandra Segond

— 

Le CBD Shop d'Hautmont qui vient de fermer ses portes vendait des produits à base de CBD (illustration)
Le CBD Shop d'Hautmont qui vient de fermer ses portes vendait des produits à base de CBD (illustration) — Theo Stroomer Getty Images

Il aura senti le vent tourner. Redouane Astitouh, le gérant du « CBD shop » d’Hautmont, dans le Nord, a décidé de mettre fin à son commerce. La municipalité d’Hautmont avait émis un arrêté ordonnant la fermeture du magasin, rappelle La Voix du Nord.

« Je continue à vendre et je n’ai jamais arrêté. J’en ai le droit », affirmait pourtant Redouane Astitouh. Le maire de la commune, Joël Wilmotte, avait quant à lui considéré cette activité comme un « trouble à la tranquillité la moralité et la santé publique » et un « danger pour la jeunesse ».

« Je ne veux pas d’ennui avec la justice »

Le principe de ces coffee-shops est de commercialiser des produits à base de cannabidiol, connu sous l’acronyme CBD, une substance proche de celle du cannabis. En effet, la législation française autorise la vente des produits contenant moins de 0,2 % de tétrahydrocannabinol (THC), la molécule responsable des effets psychotropes du cannabis.

« Les coffee-shops commencent à en fermer un peu partout en France et à mettre les gérants en garde à vue. Je ne veux pas d’ennui avec la justice », a expliqué Redouane Astitouh. En effet, de nombreux coffee-shops qui avaient récemment fleuri un peu partout en France ont mis la clé sous la porte, à l’image de Bordeaux par exemple.

>> A lire aussi : Les boutiques qui vendent du cannabis thérapeutique à Amiens visées par une enquête

>> A lire aussi : Les jeunes sont-ils favorables à la légalisation du cannabis?