Nord: Elle débute une grève de la faim, Pôle Emploi régularise aussitôt sa situation

SOCIAL Alors qu’elle entamait une grève de la faim, une Tourquennoise a vu sa situation se régulariser en quelques minutes chez Pôle Emploi…

Gilles Durand

— 

L'agence Pôle Emploi de la gare de Tourcoing.
L'agence Pôle Emploi de la gare de Tourcoing. — Google Maps

Elle était déterminée à faire valoir ses droits. Une Tourquenoise, titulaire d’une allocation de solidarité spécifique (ASS) de 500 euros depuis deux ans, n’a pas vu son indemnisation versée pendant deux mois, soit 1.000 euros de moins sur le compte en banque.

La quadragénaire avait décidé d’entamer une grève de la faim, lundi, devant son agence Pôle emploi, près de la gare de Tourcoing. Sa situation a finalement été régularisée sur le champ, en 30 minutes, rapporte La Voix du Nord.

Un découvert de 1.000 euros

Cette personne, qui vit avec l’équivalent du RSA et qui « compte chaque centime », s’était retrouvée dans une situation dramatique après la radiation provisoire de son ASS. Fin mai, son compte accusait un découvert de 1.000 euros.

La dématérialisation de ses courriers Pôle Emploi, intervenue en début d’année, en est à l’origine. « N’ayant pas accès à un ordinateur pour lire mes mails, je n’avais pu répondre à une attestation reçue dans mon espace candidat en temps et en heure afin de relancer mes droits », explique-t-elle.

« Il faut encore un peu d’humain »

Début juin, elle met à jour sa situation et les versements repartent. Sauf que Pôle emploi considère que les deux mois de non-versement sont définitivement perdus. Ses multiples relances auprès du directeur de son agence n’y changeront rien. D’où le recours à une grève de la faim.

Contactée par le quotidien régional, l’agence tourquennoise de Pôle emploi explique que le système informatique est à l’origine de cette radiation. Et de préciser : « C’est la preuve qu’il faut encore un peu d’humain à l’heure où tout est numérique… »