Lille: Il n'y aura pas de retransmission de la finale du mondial en plein air

SÉCURITÉ Face aux contraintes sécuritaires, la mairie de Lille renonce à installer un écran géant sur la Grand-place. Pourtant, en cas de victoire des Bleus, chacun sait que l’endroit sera envahi de supporters …

Mikael Libert

— 

Lille fête la victoire des Bleus face à l'Uruguay.
Lille fête la victoire des Bleus face à l'Uruguay. — M.Libert / 20 Minutes

Un fâcheux concours de circonstances. Ce mercredi, la mairie de Lille a annoncé qu’elle renonçait à diffuser la finale de la Coupe du monde de football en plein air. Les contraintes de sécurité sont trop importantes, notamment en raison du passage du Tour de France dans la métropole.

Depuis les 8e de finale de la Coupe du monde, la municipalité a organisé la retransmission des matchs des Bleus sur écran géant dans l’enceinte fermés et sécurisée du Zénith. Une solution par défaut, jugée néanmoins pratique pour gérer l’aspect sécurité de ce genre d’événement. Pour autant, le dispositif a connu un certain succès selon la mairie, laquelle affirme que le zénith a fait à chaque fois « le plein ».

La faute au Tour de France

Ça, c’était avant que la France se qualifie pour la finale, mardi soir, face à la Belgique. La municipalité reconnaît qu’elle aurait « souhaité pouvoir mettre un écran géant, par exemple sur la Grand' Place » pour l’occasion. Un souhait qui ne se concrétisera pas à cause, notamment du Tour de France.

En effet, le peloton de cyclistes traversera la métropole, dimanche, et l’arrivée de l’étape se fera à Roubaix. « Légitimement, les forces de sécurité de la Métropole seront prioritairement affectées à la sécurisation du parcours », explique la mairie. Il y a ça, mais aussi le transfert de nombreux CRS en renfort à Paris pour la finale.

En cas de victoire, il y aura du monde dehors

Ce qui peut sembler paradoxal, c’est qu’en cas de victoire des Bleus, les autorités savent parfaitement que la Grand-Place sera très vitre noire de monde. Ce fut le cas lors de la victoire face à l’Uruguay. Plus encore, mardi, pour la qualification face aux Belges. Et qui dit foule, dit sécurité. Dès lors, on peut se demander s’il n’est pas plus opportun d’organiser la chose en amont, en installant une fan-zone, plutôt que d’agir une fois le fait accompli.

Contactée par 20 Minutes, la préfecture n’a pas communiqué sur un éventuel dispositif de sécurité particulier pour dimanche. La mairie évoque la mise en place d’un périmètre interdit à la circulation sans s’étendre davantage sur le sujet.