Nord: Il se fait livrer sa beuh en prison par sa grand-mère de 85 ans

FAITS DIVERS Une vieille dame a été interpellée au parloir de la prison de Sequedin pour avoir apporté du cannabis à son petit-fils…

Mikael Libert

— 

La mamie avait apporté du cannabis au parloir de la prison (illustration).
La mamie avait apporté du cannabis au parloir de la prison (illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Mamie cannabis. En septembre prochain, une dame de 85 ans va comparaître devant le tribunal correctionnel de Lille. Elle est accusée d’avoir fait passer du cannabis lors d’un parloir avec son petit-fils, incarcéré à la maison d’arrêt de Sequedin, ont révélé nos confrères de La Voix du Nord.

L’histoire en elle-même est assez banale. Pour faire passer des choses illicites à un détenu, il n’y a pas 36 solutions. Soit on balance un « missile » par-dessus le mur d’enceinte de la prison, soit on tente sa chance lors d’un parloir. C’est cette deuxième solution que la grand-mère d’un détenu de Sequedin, près de Lille, a choisie.

Du tabac et du cannabis

Cependant l’initiative ne vient pas d’elle. C’est son petit-fils qui lui a demandé de lui apporter trois paquets que des inconnus avaient déposés, la veille du parloir, dans la boîte aux lettres de la vieille dame. Dans ces paquets : du tabac et 50 grammes de cannabis.

Sachant son petit-fils fragile, menacé par « des commanditaires », la mamie n’a pas hésité à prendre le risque. Le jour « J », elle s’est donc rendue au parloir avec la marchandise dissimulée sur elle, notamment dans son soutien-gorge. La transaction a été un succès, mais c’est à la sortie du parloir qu’elle s’est fait attraper.

Avant de se faire interpeller et placer en garde à vue, l’octogénaire a quand même eu le temps de glisser à son petit-fils qu’elle n’irait plus le voir. Elle sera donc jugée fin septembre. Le détenu, lui, a écopé d’un rab de prison de dix mois.