Nord: La société Artmadis placée en liquidation, 198 salariés licenciés

ECONOMIE A défaut d’offre de reprise jugée sérieuse, le tribunal de commerce de Lille a finalement liquidé le grossiste nordiste des arts de la table…

avec AFP

— 

Les salariés d'Artmadis avaient manifesté devant le siège de l'entreprise, à Wasquehal.
Les salariés d'Artmadis avaient manifesté devant le siège de l'entreprise, à Wasquehal. — G. Durand / 20 Minutes

Mercredi, le tribunal de commerce de Lille a prononcé la liquidation judiciaire d’Artmadis, grossiste des arts de la table basé à Wasquehal, près de Lille, dans le Nord. L’ancienne filiale d’ Arc International employait 198 personnes au siège, à Wasquehal, et dans les dépôts à Arques (Pas-de-Calais) et Parthenay (Deux-Sèvres).

La société avait été placée en redressement judiciaire le 22 mai. « A l’issue du délai d’observation fixé par le tribunal, aucune offre de reprise jugée suffisamment crédible par le tribunal de commerce de Lille n’a pu être identifiée », a indiqué Artmadis dans un communiqué.

Un stock important mais pas de trésorerie

« Cette cessation d’activité résulte d’une situation économique difficile, les résultats d’Artmadis ayant été lourdement déficitaires en 2017 », a détaillé l’entreprise, rachetée en 2012 par la société allemande Mutares à Arc International.

« Je suis écœuré, tout a été fait par les actionnaires pour ne pas assumer leur responsabilité. Nous allons essayer maintenant d’avoir un peu d’argent pour accompagner ces 200 personnes, mais 17 millions d’euros de stock et rien en trésorerie mobilisable, c’est incompréhensible », a réagi maître Stéphane Ducrocq, l’avocat des salariés.