Hauts-de-France: Un épisode de pollution atmosphérique qui dure

ENVIRONNEMENT Comme chaque été, dès que la température augmente, la pollution atmosphérique refait surface dans le Nord…

Gilles Durand

— 

Illustration d'un pic d'ozone à Marseille.
Illustration d'un pic d'ozone à Marseille. — P. Magnien / 20 Minutes

Et c'est reparti. L'épisode de pollution a commencé, samedi. Il s’est poursuivi jusqu’à ce lundi. Les départements du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme vont rester concernés, également mardi, par cette « alerte sur persistance ozone », indique la préfecture.

Concentration d’ozone

Les températures élevées et un ensoleillement important depuis plusieurs jours favorisent la formation d’ozone à partir de polluants émis localement par le trafic automobile et les activités industrielles. Ainsi, les concentrations d’ozone continuent à augmenter.

L’Agence régionale de santé recommande d’éviter les activités physiques intenses en plein air et les sorties l’après-midi. Pour l’instant, les limitations de vitesse sur autoroute et sur les 2X2 voies ne sont pas obligatoires.

Les prévisions sur l’évolution de la qualité de l’air sont disponibles sur le site d'Atmo.