Nord: Promis au licenciement, les salariés de Jean Caby distribuent les stocks

ECONOMIE Mercredi, le tribunal de commerce de Lille avait prononcé la liquidation judiciaire de l’entreprise…

M.L. avec AFP

— 

L'usine Jean Caby, à Saint-André, va fermer.
L'usine Jean Caby, à Saint-André, va fermer. — Google maps

Jeudi matin, les salariés de la charcuterie industrielle Jean Caby ont distribué gratuitement les derniers stocks de saucisses produites dans leur usine de Saint-André-lez-Lille. L’opération avait pour but d’alerter sur leur situation après que leur entreprise a été placée en liquidation judiciaire, mercredi.

« Nous fabriquions des produits de qualité, avec du porc français, encore fumés au feu de bois et non chimiquement. C’est un savoir-faire qui disparaît… Nous sommes dans la tristesse et la colère, mais sans violence », a expliqué à l’AFP Mouloud Amara, délégué syndical CGT de cette entreprise de 232 salariés.

« Dernier baroud d’honneur »

Par cartons entiers, ils ont écoulé quelque 2,5 tonnes de saucisse cocktails, produit unique de l’entreprise, auprès des passants et pour eux-mêmes, « dans un dernier baroud d’honneur ».

« Notre combat aujourd’hui va porter sur les primes supra-légales » de licenciement, a poursuivi Mouloud Amara. Aucune offre sérieuse n’avait été déposée au cours de la période de redressement judiciaire, ce qui avait conduit le tribunal de commerce à liquider la société. L’usine doit fermer définitivement ses portes dès vendredi. Les 232 employés seront licenciés.