Illustration d'une casse automobiles.
Illustration d'une casse automobiles. — Gile Michel / SIPA

SECURITE

Hauts-de-France: Plus d'un site industriel classé sur dix est en infraction vis-à-vis de l'environnement

En 2017, les inspections de la direction régionale de l’Environnement (Dreal) ont révélé des carences réglementaires pour environ 10 à 15 % des installations industrielles classées…

  • Comme tous les ans, la direction de l’Environnement (Dreal) a dévoilé les résultats de ses inspections concernant les sites industriels.
  • Lors des contrôles, plus d’un site sur dix n’était pas en conformité avec la réglementation en vigueur.
  • Des contrôles particuliers ont été menés concernant le recyclage des véhicules hors d’usage.

Encore des progrès à faire. La direction régionale de l’Environnement (Dreal) a dévoilé, ce jeudi, le résultat de certains contrôles annuels effectués auprès des installations industielles classées pour la protection de l’environnement (ICPE). En 2017, sur 1.800 visites d’inspection, 250 ont débouché sur des mises en demeure et 79 PV ont dû être dressés. Soit environ 15 % des sites industriels contrôlés qui ne respectent pas la réglementation.

Rejets atmosphériques surveillés

C’est l’un des gros enjeux de la région régulièrement en proie à des épisodes de pollution de l’air. L’an dernier, 242 contrôles inopinés de rejets atmosphériques ont été effectués. Dans la région, 419 établissements industriels, considérés comme les plus polluants, sont particulièrement concernés par des examens de conformité. Fin 2017, ces examens ont conduit, par exemple, à l’arrêt de l’électrolyse à cathode de mercure du site Produits Chimiques de Loos à Loos-lez-Lille.

Des fuites dans la réfrigération

On sait que les fluides frigorigènes contenus dans les appareils de réfrigération sont susceptibles de contribuer à l’effet de serre et à la destruction de la couche d’ozone. Une réglementation spécifique concerne donc l’entretien de ces appareils. La Dreal a ainsi effectué une centaine de contrôles auprès des distributeurs et des supermarchés. Mauvaise surprise, le taux d’infractions constatées a été plus élevé que prévu.

Recyclage des véhicules hors d’usage

On appelle ça des casses automobiles. La Dreal y a mené 45 contrôles, souvent ciblés et sur dénonciation, avec le concours des forces de l’ordre. « Ces inspections ont pour but de lutter contre les filières illégales de recyclage de déchets qui sont dommageables tant en termes environnementaux qu’économiques », explique la Dreal. Bilan : 24 PV, 24 mises en demeure et 14 suspensions de l’activité.