M6: «La meilleure boulangerie de France» sera-t-elle dans le Nord?

TELEVISION Une boulangerie de Croix, près de Lille, pourrait bien être désignée meilleure de France par M6...

Amélie Allegret

— 

Tournage dans la cuisine de la boulangerie de Croix, «Ceci n'est pas une boulangerie», pour une émission de M6.
Tournage dans la cuisine de la boulangerie de Croix, «Ceci n'est pas une boulangerie», pour une émission de M6. — A. Allegret / 20 Minutes
  • La boulangerie de Croix, près de Lille, « Ceci n’est pas une boulangerie » participe au concours de « La meilleure boulangerie de France ».
  • Ce sont les clients de la boulangerie qui l’ont inscrite au concours.
  • Le tournage a eu lieu, mardi, en présence des deux jurés, Norbert Tarayre et Bruno Cormerais.

A Croix, « Ceci n’est pas une boulangerie » en est pourtant bien une. Mais elle fait aussi dans le bio, l’épicerie zéro déchet et l’art. C’est néanmoins pour son pain que la boutique a été sélectionnée pour participer à l’émission « La meilleure boulangerie de France », bientôt diffusé sur M6.

Le tournage s’est tenu, mardi, en présence de deux jurés du concours : Bruno Cormerais, meilleur ouvrier de France boulangerie, et Norbert Tarayre, ex-participant de Top chef.

« Une boulangerie qui séduit »

Malgré la présence des caméras, l’établissement accueillait toujours ses clients, étonnés de l’agitation qui régnait et que les portes restent ouvertes. En effet, hormis son concept atypique, la boulangerie a également des horaires singuliers. « Nos horaires sont différents d’une boulangerie ordinaire car on essaye de limiter le travail de nuit des boulangers », explique Anne, l’une des deux gérantes.

« Ceci n’est pas une boulangerie » n’a beau exister que depuis un an, Anne et Cécile, les deux fondatrices, ont déjà noué une relation particulière avec leur clientèle. « Nous n’avons pas posé de candidature pour participer à l’émission. Cela nous est tombé dessus. Un jour, nous avons été contactés sur Facebook par la production. Je pense que ce sont des clients qui nous ont inscrits », raconte Anne.

Une consécration et une reconnaissance

« Nous avons accepté de participer au concours car ce serait une belle consécration et reconnaissance de notre travail », explique Anne. Même si elle reconnaît qu’une certaine appréhension se fait sentir. Mais la pression est surtout sur Cécile, qui est filmée.

Participer à une émission d’une telle envergure a demandé aux deux collègues beaucoup de préparation et d’investissement. « Nous sommes seulement quatre à travailler dans la boulangerie. Nous avons donc réorganisé notre planning afin que le lieu puisse continuer à fonctionner lorsque Cécile part en tournage », explique Anne.

Pour autant, malgré la somme d’engagement personnel, les deux amies gardent le cap. Et Anne d’assurer : « C’est rassurant de savoir que l’on peut compter l’une sur l’autre ».