Trois syndicats trouvent un accord à La Redoute

C. R. - ©2008 20 minutes

— 

La grève d'un mois sur le site de la Martinoire a accouché, hier, d'un « petit » accord : 45 euros d'augmentation en moyenne et l'embauche de cinquante intérimaires. « De petites avancées », pour Emmanuel Depierre, délégué SUD, signataire de l'accord avec la CFDT et la CFTC. « On n'avait plus d'influence sur l'entreprise », reconnaît-il, au lendemain de l'injonction du tribunal de Lille obligeant les grévistes à lever le blocage. La CGT, FO et l'Upar ont refusé l'accord, jugé « inadmissible » par Abdelkrim Abdessemam, secrétaire général CGT : « La hausse de 45 euros aurait eu lieu en mai avec la revalorisation du Smic [30 euros exactement]. » Une assemblée générale doit décider ce matin de la suite du mouvement.